Qui est Doug Emhoff, le premier «second gentleman» des États-Unis? | 24 Heures MTL
/mtl-news/news

Qui est Doug Emhoff, le premier «second gentleman» des États-Unis?

Image principale de l'article Qui est Doug Emhoff, le mari de Kamala Harris?
AFP

Appelez-le «second gentleman» des États-Unis. Comme son épouse Kamala Harris, première femme élue vice-présidente des États-Unis, Doug Emhoff défie les conventions et son entrée à la Maison-Blanche est le symbole d'une société américaine qui change. 

• À lire aussi: Kamala Harris et l'ombre de son mari blanc

• À lire aussi: La victoire de Kamala Harris enchante des élèves de son école à Montréal

Voici six choses à savoir sur le mari de la nouvelle (et première!) vice-présidente américaine.

1. Premier «second gentleman» de l’histoire des États-Unis.

Alors que Kamala Harris est la première vice-présidente de l'histoire des États-Unis, son mari, Doug Emhoff, devient de facto le premier «second gentleman» du pays. 

Seuls Todd Palin (2008) et John Zaccaro (1984) avaient été pressentis à ce poste, mais Sarah Palin et Geraldine Ferraro avaient toutes deux été défaites à la vice-présidence. 

Doug Emhoff est aussi la première personne juive à occuper ce «poste». 

https://twitter.com/DouglasEmhoff/status/1325937163612155904?s=20

2. Avocat en divertissement

Avant de quitter son emploi pour accompagner sa femme dans la campagne en août dernier, Doug Emhoff était avocat en divertissement pour la DLA Piper Law Firm, un cabinet d’avocat présent dans plus de 40 pays, dont le Canada. 

«Pendant plus de 25 ans, Doug a prouvé ses compétences dans des salles d’audience et des salles de conférence à travers la Californie et le pays en entier», peut- on lire à propos de M. Emhoff sur le site de l’entreprise. 

• À lire aussi: 17 choses à savoir sur la nouvelle première dame, Jill Biden

3. «L’arme secrète» de la campagne

Après avoir pris la décision de travailler aux côtés de sa femme, l’homme de 56 ans est devenu l’arme secrète de la campagne démocrate, a déclaré le maire de Los Angeles et coprésident national de la campagne Biden-Harris, Eric Garcetti.  

«C'est notre arme secrète», avait-il déclaré au Washington Post

Toujours selon le Washington Post, Doug Emhoff souhaiterait améliorer l'accès à des services juridiques pour les plus défavorisés et contribuer, avec sa femme, à unifier le pays qui est plus divisé que jamais. 

https://www.instagram.com/p/CGaybK5ptWF/

4. Blind date

Oubliez les applications de rencontre! Doug Emhoff et Kamala Harris se sont connus lors d'une bonne vieille «rencontre arrangée», organisée par une amie commune. 

Après plus d’un an de fréquentation, ils se sont fiancés en mars 2014 et se sont mariés peu de temps après, lors d'une cérémonie intime. 

https://www.instagram.com/p/CEMX9u0JsCw/

5. Il est très sportif

Il pratique le tennis et, grâce à son épouse, il a pris l’habitude de faire du sport tous les jours.

Elle-même très active, la nouvelle vice-présidente a appris la victoire des démocrates à l'élection présidentielle pendant son jogging quotidien. 

6. Deux enfants d’un premier mariage

Le «second gentleman» a deux enfants d'un premier mariage, Cole (26 ans) et Ella (21 ans). Il a divorcé en 2008 de sa première femme, avec qui il est resté en très bons termes.

Kamala Harris a dit qu'ils forment une «famille moderne», ajoutant que ses deux beaux-enfants l'appellent «Momala».

Kamala Harris et Kerstin Emhoff, l’ex-épouse de son mari, sont devenues de bonnes amies et ont même déjà voyagé ensemble, sans Doug Emhoff. 

On peut suivre ses activités sur son Twitter via @DouglasEmhoff

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus