Voici la liste des restos et des bars montréalais qui ont fermé définitivement depuis le début de la pandémie de COVID-19 | 24 Heures MTL
/activities/restaurants

Voici la liste des restos et des bars montréalais qui ont fermé définitivement depuis le début de la pandémie de COVID-19

De nombreux restaurants et bars montréalais ont mis la clé sous la porte depuis le début de la pandémie de COVID-19.

Voici une liste des établissements qui ont définitivement fermé leurs portes.

La Récolte espace local

COURTOISIE/LA RÉCOLTE - ESPACE LOCAL

Le restaurant de la rue Bélanger a fermé définitivement ses portes. «Les derniers mois ont été très éprouvants pour tous. Le domaine de la restauration, comme vous le savez certainement, en a beaucoup souffert. Notre Récolte n’y échappera malheureusement pas», peut-on lire dans une publication Facebook du 20 novembre. 

Ninkasi Simple malt

Le Ninkasi Simple Malt, sur la rue Saint-Hubert, a annoncé sa «mort» sur les réseaux sociaux en novembre. Les chantiers sur la rue, la COVID-19 et certaines difficultés à s’entendre avec le propriétaire de l’immeuble sont notamment responsables de cette décision. 

McDonald’s Village gai

AFP

Une page se tourne pour le Village gai de Montréal avec la fermeture du McDonald’s, situé sur la rue Sainte-Catherine. La localisation de la populaire succursale ne se trouve plus sur le site internet de McDonald’s. 

Caffè Farina

Selon Silo 57, le restaurant italien Caffè Farina aurait fait faillite et sa fermeture serait définitive.

Le 2Pierrots

STEVE MADDEN/AGENCE QMI

Le bar de la rue Saint-Paul, dans le Vieux-Montréal, n’ouvrira plus ses portes aux fêtards. Après 46 ans, l’établissement a souligné sur Facebook en novembre qu’une «page d’une merveilleuse histoire se tourne» .

La Pizzaiolle (succursale du Plateau-Mont-Royal)

BÉATRICE ROY-BRUNET/24 HEURES/AGENCE QMI

L'iconique restaurant Pizzaiolle, situé sur le Plateau-Mont-Royal, a fermé définitivement ses portes à la fin du mois d’octobre en raison de la pandémie et des travaux sur la rue Saint-Denis. C’est avec une «immense tristesse» que l'équipe derrière le restaurant italien a annoncé, sur Facebook, la fermeture de la succursale de la rue Saint-Denis et la vente du bâtiment, 28 ans après son ouverture.

La Caverne

La Caverne, située sur le chemin de la Côte-des-Neiges, a annoncé sa fermeture à la fin du mois d’octobre. «Toutes ces années, nous avons fait tout notre possible et avons été heureux de vous accueillir, de vous servir de bons repas et de rendre vos soirées chaleureuses et divertissantes», a mentionné le restaurant sur sa page Facebook. 

Grumman'78

COURTOISIE GAËLLE CERF

La pandémie de la COVID-19 aura malheureusement eu raison du resto et camion de cuisine de rue bien connu des Montréalais Grumman’78, situé dans le quartier Saint-Henri. 

L’Escalier

PHOTO COURTOISIE

L’Escalier, le restaurant végétarien et bar culturel intimiste situé sur la rue Sainte-Catherine Est, à quelques pas de l’UQAM, n’ouvrira plus jamais ses portes

«Je suis ému et un peu dégoûté de devoir arrêter», a réagi en octobre le propriétaire de l’établissement, Frédéric Guntzberger, en réponse aux nombreux messages de clients attristés sur les réseaux sociaux.

Meloche 27

page Facebook Meloche 27

«C'est avec beaucoup d'émotion que nous vous annonçons aujourd'hui la fermeture définitive du restaurant. La famille Meloche tient à remercier la clientèle qui lui a été fidèle tant d'années», a annoncé en septembre l’établissement de la rue Notre-Dame, sur Facebook. 

L'Entrecôte Saint-Jean

L’Entrecôte Saint-Jean, situé sur la rue Peel, a annoncé la fermeture des lieux en septembre. Le restaurant de steak et frites était ouvert depuis 29 ans. 

Page Facebook de l'Entrecôte Saint-Jean Montréal

Les Fillettes

L’établissement de l’avenue Van Horne a annoncé sa fermeture définitive. Sa dernière journée d’ouverture était le 30 août 2020.

Chez Yolande

Le restaurant, qui servait des déjeuners et des dîners de mets traditionnels, a fermé ses portes officiellement selon sa fiche Google.

Café Joe

Le Café Joe, à Westmount, a fermé ses portes le 2 août dernier, tout en précisant que l’endroit ouvrirait seulement ses portes avec une nouvelle équipe de direction.  

Provisions 1268

Selon Silo 57, l’établissement d’Outremont a dû se résoudre à fermer ses portes en raison de son petit espace qui rendait très difficile son opération avec les mesures sanitaires imposées par la santé publique.

Restaurant Coton

Le restaurant Coton, sur la Plaza Saint-Hubert, a indiqué en juillet sur les réseaux sociaux que les circonstances actuelles ont fait en sorte que l’établissement a dû briser son bail. 

Belém Café & Yoga

«C’est avec un peu de tristesse mais beaucoup de gratitude qu’on vous annonce la fermeture définitive du Belém Café et Yoga à la fin du mois de juin. Merci du fond du coeur pour ces 4 belles années passées sur la Main, à vous servir et faire partie de votre quotidien», a expliqué l’établissement du boulevard Saint-Laurent sur Facebook. 

Esquina bar à café

L’établissement de l’avenue Papineau a annoncé la fin de ses activités à la fin du mois de juin. Les raisons de la fermeture n’ont toutefois pas été précisées. 

La Vitrola

La salle de spectacle La Vitrola n’a pas eu le choix de «jeter l’éponge» à la fin du mois de juin. 

«Le système mis en place par le gouvernement pour subventionner le loyer des petites entreprises n’est pas adapté aux salles comme La Vitrola [...]», peut-on lire dans la publication Facebook au sujet de cette triste fermeture.

Restaurant Orange Rouge

Le restaurant Orange Rouge, dans le Quartier chinois, a arrêté ses opérations en juin. «La situation actuelle ne nous permet pas de poursuivre notre passion, comme nous l’avions commencée en septembre 2013. Un énorme merci d’être venus et revenus», a expliqué l’établissement sur ses réseaux sociaux. 

SU

Le restaurant SU, de Verdun, a fermé ses portes cet été. Selon le journal Métro, cette décision n’est pas due aux conséquences directes de la COVID-19, même si la pandémie a accéléré le processus.

L’Anticafé Vieux-Port

BÉATRICE ROY-BRUNET/24 HEURES/AGENCE QMI

L'Anticafé du Vieux-Port a fermé définitivement ses portes à la fin du mois de juin. La pandémie aura eu raison du commerce bien connu pour sa formule permettant aux clients d’utiliser à volonté les différentes commodités du café en payant un tarif à l’heure plutôt qu'à la consommation.

Balsam Inn

Facebook/Balsam Inn

«En raison des défis auxquels nous avons dû faire face lors de la pandémie, nous avons l’immense regret de vous annoncer la fermeture définitive du Balsam Inn», pouvait-on lire dans une publication du 18 juin dernier sur la page Facebook de l’établissement de la rue Metcalfe.

Bar B Barn (succursale du centre-ville)

Le restaurant Bar B Barn de la rue Guy, au centre-ville, a annoncé sa fermeture après 53 ans d’ouverture au mois de juin. «La COVID-19 a forcé les propriétés à faire face à une dure réalité, le restaurant ne peut tout simplement pas continuer à se soutenir financièrement», peut-on lire sur les réseaux sociaux de l’établissement. 

Pâtisserie Petit Lapin (succursale Westmount)

Photo courtoisie Pâtisserie Petit Lapin

La pâtisserie Petit Lapin a fermé sa succursale de Westmount, sur l’avenue Victoria. L’établissement n’aurait pas survécu à la pandémie, selon le message Facebook qui mentionne la nouvelle. 

Café Coop Touski

Photo courtoisie

Le Café Coop Touski, situé dans le Centre-Sud, a mis la clef sous la porte à la fin du mois de mai. Les propriétaires ont déploré sur la page Facebook de l’établissement «la fin d’une grande histoire d'autogestion, de bouffe, de micro-cultures, d’utopies, de quartier et d'amitiés». 

Le Smoking Vallée

Le restaurant Smoking Vallée a fermé ses portes à la fin du mois de mai après huit ans dans le quartier Saint-Henri. «On garde de beaux souvenirs avec vous, nos chers clients et encore une fois on vous remercie pour votre fidélité», peut-on lire sur les réseaux sociaux. 

La librairie & bistro Olivieri

Photo Facebook

La librairie Olivieri a annoncé la fermeture définitive de ses portes après 35 années d’existence. «Il aura fallu la tempête parfaite pour arrêter Olivieri. En effet, à la pandémie actuelle et au confinement, s’ajoute pour nous la perspective de travaux majeurs à Côte-des-Neiges», a écrit l’établissement sur Facebook. 

Comptoir 21 du Mile-End

Le Comptoir 21

La succursale de Comptoir 21 du Mile-End a annoncé sa fermeture définitive en avril dernier. «Face au refus obstiné du propriétaire à renouveler notre bail dans des conditions acceptables, le manque de loi à cet égard et la pandémie qui nous touche tous, nous devons nous résilier à fermer cette adresse pour de bon», peut-on lire sur la page Facebook de l’établissement. 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus