Des sacrifices maintenant pour un beau Noël plus tard | 24 Heures MTL
/mtl-news/news

Des sacrifices maintenant pour un beau Noël plus tard

Image principale de l'article Des sacrifices maintenant pour un beau Noël
Photo d'archives, Agence QMI (Joël Lemay)

Les Québécois doivent dès maintenant faire des sacrifices et respecter plus que jamais les mesures sanitaires en place s’ils veulent célébrer le réveillon entourés de leurs proches.

« On a une mission, une mission qui est collective au cours des prochaines semaines. Si on veut se donner la chance de voir le plus de familles possible pendant le temps des Fêtes, il faut faire des efforts d’ici Noël », a prévenu le premier ministre du Québec, François Legault hier à Montréal.

Pour pouvoir passer du temps en famille pendant les Fêtes, le gouvernement :

  • maintient les mesures sanitaires en zone rouge après le 23 novembre jusqu’à nouvel ordre ;
  • conserve le statu quo pour les restaurants, bars et gyms ;
  • étudie le prolongement du congé scolaire ;
  • et surveille le magasinage de Noël dans les centres commerciaux.

Selon François Legault, les mesures sanitaires en place depuis le 1er octobre « semblent fonctionner » et pourraient demeurer en vigueur.

• À lire aussi: Moderna annonce un vaccin efficace à 94,5%

La province a tout de même rapporté hier 982 cas supplémentaires et 24 décès, portant le total à 126 054 personnes infectées et 6675 morts depuis le début de la pandémie. Le nombre d’hospitalisations a également augmenté de 60, dont 13 en soins intensifs.

Pas de gros partys

« Si on est capables de garder les mêmes mesures entre le 23 novembre et les Fêtes, ça va nous aider à en avoir de plus belles », a indiqué M. Legault.

Le gouvernement assure être en discussion sur les mesures qui seront mises en place. Celles-ci devraient être connues « dans les prochains jours ». Elles seront valables pour l’ensemble de la province, peu importe le statut d’alerte des régions, car le premier ministre souhaite « garder ça simple ».

Cependant, François Legault a déjà annoncé que les rassemblements de 25 à 50 personnes ne seront pas autorisés.

« On essaie de voir quel est le nombre de personnes qu’on va pouvoir réunir dans les maisons sans relancer une nouvelle vague », a-t-il ajouté.

Magasinage du temps des Fêtes

Le temps des Fêtes rime aussi avec des rassemblements potentiels dans les centres commerciaux. Pour éviter une transmission du virus, le directeur de la santé publique a dit travailler sur des recommandations aux propriétaires de magasins.

Par ailleurs, le gouvernement se dit prêt à gérer une forte augmentation des cas après les Fêtes, pour permettre aux Québécois de célébrer en famille.

À lire aussi

Et encore plus