Plus de 130 heures perdues dans les embouteillages à Montréal en 2019 | 24 Heures MTL
/mtl-news/news

Plus de 130 heures perdues dans les embouteillages à Montréal en 2019

Photo tirée de nos archives
JOEL LEMAY/24 HEURES/AGENCE QMI

Photo tirée de nos archives

Les automobilistes montréalais ont perdu en moyenne 131 heures dans les embouteillages durant les heures de pointe en 2019, ce qui correspond à écouter en boucle 2513 fois la chanson «Imagine» de John Lennon.

C'est ce qu'indique le site web TomTom, qui collecte les données de plus de 600 millions d'automobilistes à travers le monde, et qui fait des comparaisons humoristiques et révélatrices en indiquant le volume d'autres activités qui auraient pu être faites à la place.

Par exemple, la centaine d’heures prises dans la congestion routière dans le Grand Montréal l'an dernier aurait plutôt pu être utilisée pour regarder 116 épisodes de la populaire série télévisée «Game of Thrones», cuisiner 3782 crêpes et 6293 biscuits, tricoter 33 tuques et six chandails ou encore regarder 271 événements sportifs à la télévision.

En 2018, les automobilistes avaient été pris dans le trafic en moyenne 121 heures, soit 10 de moins que l'année suivante. Les données de 2020 ne sont pas encore disponibles, mais on peut se douter que la COVID-19 aura probablement changé la donne.

En plus des informations sur la fluidité des différentes artères, cette plateforme d'analyse de données compare différents indicateurs sur la circulation routière. Par exemple, on y apprend que le 13 janvier 2019 était la journée la moins achalandée de l'année sur les routes de la métropole alors que le 23 janvier était le pire moment pour prendre son véhicule.

À lire aussi

Et encore plus