Station du REM à l'aéroport: Ensemble Montréal demande à la mairesse d'intervenir | 24 Heures MTL
/mtl-news

Station du REM à l'aéroport: Ensemble Montréal demande à la mairesse d'intervenir

Le parti d'opposition Ensemble Montréal souhaite que la Ville presse tous les paliers de gouvernement à s'entendre afin de financer la future station du Réseau express métropolitain (REM) de l'aéroport Montréal-Trudeau. 

Le parti présentera une motion en ce sens lors du prochain conseil municipal le 14 décembre.

«Il y a urgence d'agir, on ne veut pas manquer le train qui est presque arrivé à la station», a lancé mercredi le porte-parole d'Ensemble Montréal en matière de finances et maire de l'arrondissement de Saint-Laurent, Alan DeSousa.

Ce dernier rappelle qu'Aéroports de Montréal (ADM) n'est plus capable de payer seul la facture de la station du train électrique de la Caisse de dépôt et placement du Québec à l'aéroport, le trafic aérien ayant chuté de plus de 90 % depuis mars en raison de la pandémie de COVID-19.

L'opposition officielle précise que la mairesse de Montréal s'est réjouie de la mise à jour économique du gouvernement fédéral sur les réseaux sociaux lundi et espère que Valérie Plante va mettre les bouchées doubles pour assurer le financement de la station du REM à l'aéroport par les deux paliers de gouvernement.

«Il faut maintenant confirmer les sommes pour le secteur aéronautique, vital à l’économie métropolitaine», a indiqué Valérie Plante sur Twitter lundi.

Dans sa mise à jour économique annoncée le 30 novembre, le gouvernement du Canada a réservé une somme de 500 millions $ pour permettre d'accélérer les projets d'infrastructure dans les aéroports, rendant admissible le projet de construction de la station du REM à Montréal-Trudeau.

La semaine dernière, le gouvernement du Québec a fermé la porte à financer davantage le projet de train électrique de la Caisse.

600 millions $

Estimée à 600 millions $, la construction de la station du REM à Montréal-Trudeau permettrait d'ériger un tunnel sous l'aérogare pour le relier au reste du réseau. Il s'agit de la seule des 26 stations du REM financée par le privé.

La Caisse a annoncé le mois dernier que la mise en service de la station YUL-Aéroport-Montréal-Trudeau du REM prévue pour 2023 a été repoussée à la fin 2024. L'inauguration de l'ensemble des travaux des branches du REM a d'ailleurs été repoussée, notamment en raison de problèmes survenus lors des travaux dans le tunnel du Mont-Royal.

À lire aussi

Et encore plus