Combien coûtent vos menstruations? | 24 heures
/mtl-news/society

Combien coûtent vos menstruations?

Image principale de l'article Combien coûtent vos menstruations?
Christine Lemus

L’Écosse a rendu gratuits les produits menstruels le 24 novembre dernier pour lutter contre la précarité menstruelle: une première mondiale. Avez-vous déjà pensé à combien les produits d’hygiène peuvent vous coûter au fil d’une vie? Tour d’horizon.

On estime que les personnes qui ont des cycles menstruels peuvent avoir leurs règles pendant 39 ans en moyenne, ce qui équivaut à 500 cycles. Si on utilise des tampons, ce sont plus ou moins 3000 $ dépensés dans l’espace d’une vie. 

• À lire aussi: Les produits menstruels seront gratuits en Écosse

Ce n’est pas pour rien que le quart des Canadiens.nes ayant des cycles menstruels avoue avoir du mal financièrement à se les procurer. Pire encore, 14% se tournent vers des alternatives comme des torchons, des bas ou de vieux t-shirts, mettant ainsi leur santé en danger. 

Au Canada, les produits menstruels se veulent plus abordables depuis leur détaxation en 2015, ce qui n’empêche pas qu’ils puissent représenter une dépense importante. 

Pour avoir une meilleure idée de leur impact financier, en avons estimé les coûts annuels des principaux produits menstruels.* 

Les tampons : 53,88 $ - 107,88 $ / année  

Les tampons se déclinent en plusieurs options : avec ou sans applicateur, en coton biologique, en format compact, ce qui fait varier leur prix. On estime qu’une boîte de tampons (16 à 20 unités) est utilisée par cycle.  

  • Tampax réguliers avec applicateur en carton (20 unités) : 4,49 $  
  • Tampons Organyc en coton biologique (16 unités) : 8,99 $   

De plus, il faut prendre en compte le recours à d’autres produits comme les protège-dessous et des serviettes hygiéniques. 

Serviettes hygiéniques : 53,88 $ - 83,88 $ / année 

Comme les tampons, les serviettes hygiéniques se déclinent en une panoplie de modèles et de marques. Nos calculs se basent sur l’utilisation d’un paquet par mois.  

  • Always ultra-minces régulières (18 unités) : 4,49 $ 
  • Natracare en coton biologique (14 unités) : 6,99 $  

Coupes menstruelles : 34,99 $ / pour plusieurs années  

Bien qu’il s’agisse d’une dépense initiale plus importante, la coupe menstruelle peut vite devenir plus économique, car elle est plus durable. La compagnie Diva Cup estime que le silicone médical peut durer jusqu’à 25 ans, cependant, la Food and Drug Administration (FDA) aux États-Unis recommande de la changer chaque année. La vérité semble se situer à mi-chemin ; tout dépend de l’entretien effectué.   

  • Diva Cup : 34,99 $.  

Pour plusieurs consommateurs.trices, la coupe n’est pas sans fuites, il faut alors penser à acheter des protège-dessous. 

Les culottes menstruelles lavables : 148,33 $ à 249,95 $ / pour plusieurs années 

De plus en plus populaires, les culottes menstruelles lavables sont aussi une option plus écologique. La compagnie québécoise Mme L’Ovary estime que ses produits peuvent avoir une durée de vie de 5 ans selon l’entretien effectué. 

Nos estimations sont basées sur un cycle menstruel où l’on effectuerait deux lavages pendant la durée des règles, ce qui nécessiterait 5 culottes. 

  • 5 culottes avec pads amovibles de Mme L’Ovary : 249,95 $ 
  • Ensemble de départ Knix de 5 culottes : 148,33 $ (taxes et livraison incluses)  

Subventions  

Chose certaine, les produits lavables et réutilisables s’avèrent souvent être plus économiques à long terme, mais aussi moins polluants. D’ailleurs, plusieurs municipalités du Québec offrent des subventions afin de rembourser une partie de ceux-ci et ainsi réduire les déchets à la source. C’est le cas pour Saguenay, Boisbriand, Mascouche, Pointe-Claire, certains arrondissements de Montréal et plusieurs autres. 

Et ce n’est pas tout...  

En plus des produits menstruels, les personnes ayant des cycles menstruels doivent se procurer des antidouleurs pour atténuer les crampes, ce qui occasionne des coûts additionnels. À cela, il faut ajouter le remplacement des sous-vêtements et des draps tachés. 

Moins fréquemment, les règles peuvent aussi être la source de pertes de revenus pour des travailleurs.ses qui n’ont pas droit à des journées de maladie payées. Des menstruations particulièrement éprouvantes ou douloureuses peuvent obliger à s’absenter du travail.

*Il n’existe pas de chiffres officiels au Canada qui détaillent le coût moyen dépensé pour des produits menstruels. Les estimations présentées se basent sur une personne qui aurait un flux dans la moyenne et 12 cycles par année. Les montants peuvent varier selon l’abondance des règles, leur fréquence et l’inflation.

*Les prix cités sont tirés des pharmacies Jean Coutu, des magasins Avril et des sites web des compagnies concernées.

À lire aussi

Et encore plus