Dans les cuisines des médias sociaux de Ricardo | 24 heures
/misc

Dans les cuisines des médias sociaux de Ricardo

s

Si Ricardo maintient au fil des ans sa popularité en ligne malgré la rude compétition, c'est grâce à son authenticité, selon son équipe. Reconnus depuis plus de 5 ans, les commentaires au ton stoïque du site lui avaient même valu une page «Passif-agressif Ricardo». Mais ces dernières années, la gestion des réseaux sociaux de l’entreprise a évolué, et c’est par d’autres moyens que Ricardo s’est fait reconnaître.

L’authenticité assumée  

Durant le premier confinement, Ricardo lui-même s’est mis à faire des Facebook live, dans lesquels il réalisait une recette en direct. Si le chef maîtrise la cuisine à la perfection, il en va différemment pour la technologie. Cela a donné lieu à quelques moments de flottement et des changements d’angles de caméras impromptus, entre vertical et horizontal.  

En coulisses, on préfère assumer ce genre de moments plutôt que de tenir à une réalisation impeccable. «On trouvait ça drôle, explique Maude Bourcier-Bouchard, qui gère l’équipe de création d’une vingtaine de personnes chez Ricardo média. Sur les réseaux sociaux, en général, c’est toujours gagnant d’être authentique. Les gens veulent voir le côté vrai des marques.» 

Les poules du jardin de Ricardo ou son chat Ciboulette ont d'ailleurs fait des apparitions appréciées dans les vidéos du chef. 

La personnalité de Ricardo mise en avant  

Quand une marque porte le nom d’une personne, ça peut être plus facile de la personnaliser, mais encore faut-il que l’humain derrière le produit passe bien à l’écran. Heureusement, c’est le cas de Ricardo.  

«Ricardo, c’est une entreprise mais c’est aussi une personne», rappelle la directrice des médias sociaux, qui se plaît à mettre en scène le chef télégénique. 

«C’est le meilleur patron au monde!» ajoute-t-elle même. C’est donc sa personnalité et son aura qui sont mises en avant, comme avec un sondage «avec ou sans barbe» ou le fameux meme Dolly Parton, début 2020. 

Des clins d’oeil à l’actu  

Ricardo fait aussi des clins d’oeil à l’actualité : il a récemment publié une recette de pesto, «toute indiquée pour Patrick d’Occupation Double et sa douce moitié, son plant de basilic», faisant référence au candidat de l’émission se baladant sans cesse avec son pot de verdure. 

Dans le même genre, au début de la COVID-19, Maude Bourcier-Bouchard se remémore la #NataChallenge : le Dr Arruda venait d’évoquer sa passion pour les pastéis de nata, des tartelettes portugaises. Immédiatement, Ricardo a incité les gens à confectionner les leurs, inondant Instagram de photos de tartes jaunes. 

La pandémie a d’ailleurs fait grimper le taux d’engagement des pages de Ricardo, prouvant selon la directrice de contenu que «les gens prennent confiance en cuisine et sont retournés aux sources en cuisinant maison». 

À lire aussi

Et encore plus