Entrevue Toc Toc : Quand Sam Paradis se donne Legault | 24 heures
/misc

Entrevue Toc Toc : Quand Sam Paradis se donne Legault

s

La semaine durant le jour, il enseigne comme professeur d’éthique au secondaire. Le reste du temps? Sam Paradis se coiffe de son chapeau d’imitateur et il réussit même à nous faire rire des mauvaises nouvelles.  

François Legault, Justin Trudeau, Anne-France Goldwater, Donald Trump... Celles et ceux qui créent l’actualité se faufilent jusqu’à ses cordes vocales. 

• À voir aussi: Thomas Dallaire-Boudreault, l’homme derrière Des mèmes gais

• À voir aussi: Entrevue Toc Toc: Ariel Charest, elle fait plus que du lipsync

Tu t’attendais à obtenir un tel succès?

Pour vrai, non. Mon premier vidéo qui obtient 900 000 vues, je ne pouvais pas m’imaginer ça. Tu vois, le Centre Bell rien comparé à ça. C’est ça que je me rappelle des fois et je me dis : « Hein! Ça pas d’allure. » 

Est-ce que tu t’ennuies en confinement?

Oui je peux m’ennuyer, mais je m’arrange pour me divertir tout seul. Je me fais une pizza et j’imite Guy A Lepage. 

Quels sont les défis auxquels tu fais face pendant la pandémie?

C’est ben deep comme question! En tant qu’enseignant, c’est tout un défi de donner des cours à distance, de changer toute l’approche d’enseignement et la planification des cours. Un défi, oui, mais vraiment plate, ennuyant. 

Il fallait que je trouve des activités intéressantes pour mes élèves. Ma réalité professionnelle a changé complètement et on le prend pour acquis, by the way

Faire du faire du pain ou faire du sport?

J’ai essayé de faire un pain, mais il est devenu dur comme de la roche. Je me suis mis au jogging pour maigrir, mais j’ai pris du poids. L’affaire, c’est qu’il faut pas manger du resto tous les jours. 

Les talents de l’humour sur les réseaux sociaux sont devenus les partenaires de confinement pour les gens. Est-ce que tu vois ça comme une mission?  

Non, quand même! L’humour a été pour moi une façon pour moi de vivre ce confinement-là. Je voyais François Legault et Justin Trudeau tous les jours et je me suis mis à les imiter. C’était comme une façon d’intégrer tout ça. Je l’ai partagé et ça semble faire rire les gens alors tant mieux. Vraiment.