Près de 270 contraventions lors d'une manifestation antivaccin à Montréal | 24 Heures MTL
/mtl-news/society

Près de 270 contraventions lors d'une manifestation antivaccin à Montréal

Image principale de l'article 270 contraventions lors d'une manif antivaccin
Photo Agence QMI, Mario Beauregard

Peu masqués et sans distanciation sociale, quelques milliers de manifestants ont protesté dimanche contre la vaccination et les mesures sanitaires à Montréal. Pour l’occasion, les policiers ont distribué 269 constats d’infraction à des personnes qui ne respectaient pas le port obligatoire du couvre-visage.

L’amende minimale s’élève à 1000$, en plus des 296$ de frais et la contribution de 250$, soit un total de 1546$.

Le Service de police de la Ville de Montréal a aussi transmis six rapports d’infraction au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP).

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

«Liberté»

Vers midi, devant les bureaux du premier ministre François Legault sur la rue Sherbrooke, la police était déjà intervenue, avant même le début de la marche pacifique.

Dans la foule, on trouvait autant des familles que des personnes âgées. Des affiches conspirationnistes et des drapeaux en appui à Donald Trump ou encore à Maxime Bernier étaient bien visibles.

Photo Agence QMI, Mario Beauregard

Plusieurs manifestants n’ont pas hésité à qualifier les mesures sanitaires de «dictature», et des slogans pour la «liberté» ont été scandés lors de cet impressionnant rassemblement.

La forte présence policière a encadré la marche jusqu’au parc La Fontaine, où se sont agglutinés les protestataires pour écouter les discours de figures importantes du mouvement, telles que l’actrice Lucie Laurier et Maxime Ouimet (le policier du peuple).

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Les policiers n’ont pas hésité à cibler un manifestant qui ne portait pas de masque. Le contrevenant a été écarté du groupe puis a été guidé jusqu’à une voiture de police, où un avis d’infraction était distribué.

Sur la page Facebook de l’évènement, on énumère d’ailleurs les mesures à suivre pour contester les contraventions.

Photo Agence QMI, Mario Beauregard

«Pro-logique»

L’organisatrice, Mel Goyer, s’est défendue d’être «antivaccin» ou «antiscience», bien qu’elle refuse de se faire vacciner.

«Je suis pro-logique», a-t-elle déclaré.

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Mel Goyer demande entre autres un débat public sur les ondes de Radio-Canada sur la vaccination et sur la crise sanitaire.

«On n’est pas tous des coucous, on n’est pas tous des pro-Trump. On est nuancés, on est des êtres complexes, on regarde les chiffres – les vrais –, ceux du gouvernement», a-t-elle dit, en demandant plus de transparence de la part des autorités publiques.

La manifestation s’est finalement terminée en fin d’après-midi. Quelques manifestants se sont ensuite dirigés avec leur voiture vers le pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine, où ils ont bloqué la circulation pendant quelques minutes.

La Sûreté du Québec dit toutefois ne pas être intervenue.

À lire aussi

Et encore plus