Le backflip d’un patineur montréalais a été visionné plus de 30 millions de fois sur TikTok et Instagram | 24 Heures MTL
/activities/todo

Le backflip d’un patineur montréalais a été visionné plus de 30 millions de fois sur TikTok et Instagram

Image principale de l'article Un Montréalais devient viral avec sa pirouette
Capture d'écran tirée d'Instagram

Elladj Baldé, un patineur artistique qui a vécu à Montréal la plus grande partie de sa vie, ne s'attendait pas à ce qu'une vidéo de son salto arrière (backflip) sur patins à glace soit visionnée plus de 30 millions de fois sur les réseaux sociaux en moins de 48 heures.

Dans cette courte vidéo publiée dimanche sur le réseau social TikTok, on voit le patineur artistique attacher ses patins dans une voiture puis se diriger rapidement vers une surface glacée avant d'effectuer sa prouesse. Il termine le tout par quelques mouvements de danse, au grand plaisir de tous.

La vidéo, tournée à Calgary où il réside depuis peu, est devenue virale depuis que Jada Smith, actrice et femme de l’acteur Will Smith, l’a partagée sur ses réseaux sociaux. Pubity, une page américaine suivie par plus de 26 millions de personnes sur Instagram, l’a découvert de cette façon et a aussi partagé le contenu, propulsant son salto arrière partout dans le monde.

Du jour au lendemain, Elladj Baldé, l’avoue : sa popularité sur les réseaux sociaux a explosé. «Je suis passé de 25 000 abonnés [Instagram] à 121 000 en un peu plus de 24 heures!» a-t-il révélé. Dans la même période, sur la plateforme TikTok, il est passé de 500 abonnées à 176 000. 

«Ma vie a changé complètement. Je suis devenu un influenceur, a-t-il dit avec humour. [...] Ce n’est pas la première fois que c’est viral, mais jamais à ce niveau-là.»

Elladj Baldé n’a pas appris à faire des prouesses la semaine dernière. Il effectue cette manœuvre depuis ses quinze ans et l’a apprise ici au Québec, alors qu’il s’entrainait au Complexe sportif Sainte-Julie, en Montérégie.

Il y va tout de même d’une confession surprenante. «Sur glace, pour un patineur artistique qui comprend comment faire un backflip hors glace, c’est beaucoup moins facile et ça demande beaucoup moins d’énergie.»

Populariser le patinage artistique

Pour le patineur, son acrobatie virale est une façon de changer l’image de son sport. «En dehors de notre sport, c’est souvent vu comme un sport de filles qui n’est pas athlétique. C’est athlétique et demandant!», insiste celui qui en a fait son chevail de bataille.

Même s’il a un grand respect envers son grand ami Patrick Chan, patineur artistique le plus titré de l’histoire canadienne et triple champion du monde, Elladj se donne la mission de devenir le visage «cool» du patinage artistique. «C’est très limité ce qu’on peut faire en tant qu’artiste», a-t-il confié. Il explique cela par les règlementations strictes lorsqu’il est en compétition. «Dans le monde de la compétition, [le salto arrière] est illégal», a-t-il pris comme exemple.

Né d’un père guinéen et d’une mère russe, Elladj désire être une figure emblématique de la diversité dans son sport. «Il n’y a pas beaucoup de patineurs noirs, asiatiques ou des Premières Nations. On essaie que chaque personne de couleur se sente acceptée dans un sport qui est très dominant dans la culture blanche», dit-il.  

Qui est Elladj Baldé?

Âgé de 30 ans, Elladj a su faire son nom au sein du monde du patinage artistique. Ex-champion canadien alors qu’il était junior, il a notamment remporté la première place d’une compétition internationale en 2015 en Allemagne. Trois ans plus tard, année où il a pris sa retraite de la compétition, il a terminé quatrième aux Championnats du Canada et a été à une place de se qualifier pour les Jeux olympiques à deux reprises.

Outre passer du temps à faire des pirouettes, Elladj est présentement chorégraphe et est propriétaire de Skate Global et forme des jeunes patineurs. Il a aussi été l’un des trois juges de la sixième saison de l’émission Battle of the Blades, diffusée cet automne sur les ondes de CBC Gem.

À lire aussi

Et encore plus