Les policiers distribuent quelques centaines d'amendes durant le premier soir du couvre-feu | 24 Heures MTL
/mtl-news/news

Les policiers distribuent quelques centaines d'amendes durant le premier soir du couvre-feu

Image principale de l'article Quelques centaines d'amendes la première nuit
MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Quelques centaines de Québécois se sont fait prendre à l'extérieur sans bonne raison passé 20h, samedi, ce qui leur a valu une amende salée.

À elle seule, la Sûreté du Québec a annoncé, dimanche matin, avoir distribué plus de 150 constats d'infraction pour non-respect du couvre-feu, en vigueur de 20h à 5h.

• À lire aussi: En résumé: voici qui peut sortir pendant le couvre-feu et les preuves à fournir

«Au cours de la soirée et de la nuit, les policiers sont intervenus à une vingtaine d’endroits ciblés dans différentes municipalités en lien avec le non-respect des règles. À part quelques incidents, une excellente collaboration de la population a été remarquée», a souligné la police provinciale par communiqué.

Dès samedi soir, les corps policiers de Montréal et de Québec ont aussi donné des contraventions en lien avec des manifestations.

À Montréal, 17 personnes ont été épinglées en lien avec un petit rassemblement visant à s'opposer aux nouvelles règles sanitaires. Elles ont toutes reçu une amende, a indiqué la police.

MAXIME DELAND/AGENCE QMI

À Québec, une vingtaine de manifestants rassemblés au Vieux-Port ont subi le même sort en début de soirée.

Rappelons que l'amende prévue au décret en cas de violation du couvre-feu peut osciller entre 1000 et 6000$, plus les frais, ce qui représente donc un montant minimal de 1546$.

• À lire aussi: [EN IMAGES] À la rencontre de personnes itinérantes durant la première soirée de couvre-feu à Montréal

Du côté de Trois-Rivières, quelques citoyens ont répondu à l'appel à manifester répandu dans plusieurs villes. Ceux-ci, réunis au parc Lambert à 19h30, ont toutefois décidé de rentrer à la maison après avoir discuté avec des policiers et n'ont donc pas reçu de constat d'infraction.

Cependant, la police locale a souligné que 11 personnes se sont fait prendre à violer le couvre-feu sans justification, ce qui leur a valu des amendes.

• À lire aussi: On l'a testé: les livreurs de nourriture attendent les commandes en se tournant les pouces pendant le couvre-feu

À Saguenay, la police a affirmé, dimanche matin, avoir déjà remis quatre contraventions au cours de la nuit de samedi à dimanche.

De plus, cinq citoyens ont reçu des constats pour s'être rassemblés illégalement dans une résidence privée, a souligné le corps policier.

À lire aussi

Et encore plus