Voici qui sera la Commissaire de lutte au racisme de Montréal ainsi que son mandat | 24 Heures MTL
/mtl-news

Voici qui sera la Commissaire de lutte au racisme de Montréal ainsi que son mandat

Manifestation contre le racisme et la brutalité policière, au centre-ville de Montréal, le dimanche 7 juin 2020, à Montréal. 

TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI
TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Manifestation contre le racisme et la brutalité policière, au centre-ville de Montréal, le dimanche 7 juin 2020, à Montréal. TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

La Ville de Montréal a choisi qui serait sa première Commissaire de lutte au racisme et aux discriminations systémiques : il s'agit de Bochra Manaï, qui oeuvre dans le milieu communautaire de la métropole depuis plusieurs années.

Qui est-elle?

Depuis plus de deux ans, Mme Manaï était directrice générale de l’organisme Parole d’ExcluEs, qui lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale à Montréal-Nord. Elle a aussi été coordonnatrice de la Table de concertation jeunesse de Montréal-Nord, ainsi que chargée de cours en géographie et en études urbaines dans plusieurs universités.  

Titulaire d'un doctorat en études urbaines de l’Institut national de la recherche scientifique (relié à l'Université du Québec), Mme Manaï a également deux maîtrises en géographie humaine et en migrations et relations interethniques obtenues en France.  

Elle est l’auteure du livre Les Maghrébins de Montréal, publié en 2018. Elle est d’origine tunisienne et a grandi en France avant d’immigrer au Québec.  

Mme Manaï faisait partie des opposants à la Loi sur la laïcité, qui ont amené la contestation devant les tribunaux. Elle s’était prononcée contre cette législation, notamment à titre de porte-parole pour le Conseil national des musulmans canadiens.  

Sa nomination sera avalisée mercredi matin par le comité exécutif de la Ville, a appris le 24 Heures.   

Bochra Manaï sera nommée commissaire de lutte au racisme et aux discriminations de la Ville de Montréal le 13 janvier 2021.

Photo tirée du compte LinkedIn de Bochra Manaï.

Bochra Manaï sera nommée commissaire de lutte au racisme et aux discriminations de la Ville de Montréal le 13 janvier 2021.

Qu'est-ce que ce poste?

La création d’un poste de Commissaire de lutte au racisme et aux discriminations systémiques avait été annoncée par la mairesse de Montréal Valérie Plante l’été dernier, après le dévoilement du rapport sur la discrimination systémique de l’Office municipal de consultation publique de Montréal, qui était critique à l’endroit de la Ville.   

• À lire aussi: Racisme et discrimination systémiques : «Nous devons faire mieux» - Valérie Plante

• À lire aussi: Comité exécutif de la Ville de Montréal : Cathy Wong devient responsable à la lutte au racisme

Le poste a été affiché l’automne dernier, avec un salaire annuel situé entre 118 000$ et 147 000$ et pouvant grimper jusqu'à 177 000$ au mérite. Le budget municipal 2021 prévoit un demi-million $ pour le Bureau du commissaire, qui inclura d’autres professionnels.   

D’après la description d’emploi, la commissaire devra mettre sur pied, en l’espace d’une année, un plan d’action pour lutter contre le racisme et les discriminations systémiques dans l’appareil municipal, et s’assurer de son application, incluant au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).   

La commissaire devra aussi faciliter la transformation de la culture organisationnelle en ce qui concerne la lutte contre le racisme et la discrimination. Elle sera aussi responsable de sensibiliser des gestionnaires et employés aux formes et conséquences de la discrimination raciale, notamment les biais systémiques, et de développer des outils pour informer les citoyens et employés municipaux de leurs droits et recours.  

À lire aussi

Et encore plus