[EN IMAGES] Joe Biden 46e président des États-Unis: retour sur une cérémonie d'investiture pas comme les autres | 24 heures
/mtl-news/news

[EN IMAGES] Joe Biden 46e président des États-Unis: retour sur une cérémonie d'investiture pas comme les autres

Image principale de l'article IMAGES: voici comment s’est déroulée l'investiture
AFP

Pas de foule en délire, la ville de Washington barricadée: Joe Biden est officiellement devenu mercredi le 46e président des États-Unis dans un décor qu'il aurait probablement souhaité différent.

Retour en images sur la cérémonie d'investiture historique du nouveau président et de la nouvelle vice-présidente des États-Unis. 

• À lire aussi: Trump a définitivement quitté la Maison-Blanche

• À lire aussi: Qui est la jeune poète qui a captivé le monde lors de l'investiture de Biden?

Joe Biden, 46e président des États-Unis  

Promettant d’être le président de «tous les Américains», c’est vers midi que Joe Biden, qui est âgé de 78 ans, a pris la parole pour la première fois en tant que chef d’État. 

Dans un appel à l’unité, M. Biden a affirmé dans son discours inaugural que «la démocratie l’a emporté», saluant une journée «d’espoir» pour l’Amérique. Il a de plus fait allusion à plusieurs enjeux auxquels font face les Américains, comme la pandémie de COVID-19 et les tensions raciales et sociales. 

AFP

Main gauche sur la bible, main droite levée, l’ancien vice-président de Barack Obama a prêté serment, comme le veut la tradition, aux côtés de sa femme, la Dre Jill Biden. 

AFP

  

La première vice-présidente      

En prêtant serment, Kamala Harris, qui a passé son adolescence à Montréal, est devenue la première femme, mais aussi la première personne noire et d’origine indienne à occuper la fonction de vice-présidente des États-Unis. 

AFP

À son arrivée sur la scène, elle a été chaudement saluée par la centaine de personnes réunies au Capitole. 

AFP

  

Escortée par un héros du Capitole      

Eugene Goodman, un policier du Capitole que de nombreux Américains considèrent comme un héros, a escorté la nouvelle vice-présidente au courant de la journée de mercredi. 

AFP

Le 6 janvier, M. Goodman a empêché des partisans de Donald Trump qui s'étaient introduits à l'intérieur du Capitole de s'en prendre à des élus du Sénat en leur indiquant la mauvaise direction. 

Un manteau bien choisi  

Le manteau mauve qu'a porté mercredi la nouvelle vice-présidente est un hommage à Shirley Chisholm, la première femme noire à se présenter à l'investiture de l'un des principaux partis (le Parti démocrate) pour la présidence et la première femme élue à la Chambre des représentants. 

AFP

  

Quelques invités de marque  

Quelques artistes étaient présents pour accueillir le nouveau président Biden. La chanteuse pop Lady Gaga a interprété l'hymne national américain comme elle seule sait le faire. 

Il ne s'agit pas de la première rencontre entre le président démocrate et la chanteuse, qui était notamment apparue à ses côtés à la veille du scrutin de novembre dernier.

AFP

Jennifer Lopez a également livré une prestation musicale lors de la cérémonie d'investiture. La chanteuse a interprété les pièces patriotiques This Land Is Your Land et America the Beautiful

La veille, JLo a posé avec des membres de la Garde nationale, écrivant sur Instagram que «c'est un honneur de passer quelques minutes avec ces braves hommes et femmes». 

AFP

D'anciens présidents présents  

Parmi la petite audience qui allait observer de très près Joe Biden, le 44e président des États-Unis (2008-2016), Barack Obama, était présent pour voir son ancien vice-président prêter serment. Sur la photo, il est accompagné de sa femme, Michelle Obama.

AFP

Contrairement à Donald Trump, qui a quitté Washington en matinée, le vice-président sortant Mike Pence a assisté à l'investiture du 46e président des États-Unis. Il était accompagné de son épouse, Karen Pence. 

AFP

Les Clinton étaient également de la partie. Bill Clinton, 42e président, était accompagné de sa femme, l'ancienne secrétaire d'État et candidate défaite à la présidence des États-Unis, Hillary Clinton.

AFP

L'ancien président George W. Bush était aussi parmi les invités de la journée au Capitole. Sa femme, Laura Bush, était aussi présente.

AFP

En pleine pandémie de COVID-19, la distanciation sociale s'est invitée dans la cour arrière du Capitole.

AFP

  

Sécurité renforcée  

Des mesures exceptionnelles pour un temps exceptionnel. La Garde nationale patrouille les rues de Washington depuis quelques jours déjà, où quelque 25 000 soldats ont été déployés pour l’investiture du nouveau président. 

AFP

À l'exception de la centaine d'invités, l'immense foule qui envahit normalement l’esplanade du «National Mall» pour saluer le nouveau président a été remplacée par 190 000 drapeaux. 

AFP

  

Visite à l'église  

En matinée, Joe Biden a pris part à une messe en compagnie de son épouse, Jill, et des démocrates Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants, et Chuck Schumer, chef de la minorité au Sénat, ainsi que des chefs républicains à la chambre haute, Mitch McConnell, et à la chambre basse, Kevin McCarthy. 

AFP