Une projection lumineuse pour honorer l’itinérant innu Raphaël Napa André | 24 heures
/bref

Une projection lumineuse pour honorer l’itinérant innu Raphaël Napa André

Projection lumineuse en hommage à l’itinérant innu Raphaël Napa André sur la façade extérieure de l’organisme Porte ouverte, dans l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, à Montréal.
Courtoisie page Facebook de la mairesse Valérie Plante

Projection lumineuse en hommage à l’itinérant innu Raphaël Napa André sur la façade extérieure de l’organisme Porte ouverte, dans l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, à Montréal.

Une projection lumineuse artistique rendant hommage à l'itinérant innu Raphaël Napa André a été dévoilée jeudi soir en présence de la mairesse de Montréal Valérie Plante.

L’œuvre d’Annik Boivin, en collaboration avec l’artiste autochtone Isaac Murdoch et le technicien mapping Simon Rock, a été réalisée à partir de dessins en hommage à l’homme originaire de la communauté innue de Matimekush–Lac John et d'images fournies par sa famille.

Elle sera projetée de 17h30 à 18h30 sur la façade extérieure de l’organisme Porte ouverte, dans l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, jusqu’au 14 février et en supplémentaire le 27 février prochain.

La création met aussi en avant de la musique composée par plusieurs artistes innus.

Cette projection lumineuse est considérée comme la première étape d’un hommage artistique rendu aux personnes autochtones qui se retrouvent en situation d’itinérance.

«Les circonstances tragiques du décès de Raphaël Napa André ont bouleversé toutes les Montréalaises et tous les Montréalais. [...] Alors que la Ville de Montréal est engagée dans la réconciliation, je tiens à saluer la résilience des personnes autochtones en situation d’itinérance et réaffirmer notre volonté d’agir pour soutenir les plus vulnérables», a déclaré par voie de communiqué la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

• À lire aussi: Itinérance: ouverture d’une halte-chaleur au square Cabot demain

• À lire aussi: Un homme autochtone sans-abri retrouvé mort au centre-ville de Montréal

Une murale mettant à contribution des artistes autochtones sera aussi réalisée à partir de l’été prochain.

Rappelons qu'une halte-chaleur temporaire a été installée dans les derniers jours au square Cabot, à Montréal, en mémoire de M. André. Avant que les personnes itinérantes soient exemptées du couvre-feu, le Montréalais a été retrouvé mort dans une toilette chimique à proximité des locaux de l'organisme Open Door / Porte ouverte, qui était fermé pour la nuit.

Sur le même sujet