Cinq bonnes nouvelles pour la planète | 24 heures
/environment

Cinq bonnes nouvelles pour la planète

Québec se donne des outils pour augmenter la superficie des aires protégées, la qualité de l’air en Afrique s’améliore et l’Allemagne limite l’utilisation des pesticides. Voici cinq bonnes nouvelles pour la planète survenues au cours des derniers jours. 

• À lire aussi: Des Québécois trouvent une solution pour recycler les masques jetables

Afrique 

AFP

Une nouvelle étude révèle que la qualité de l’air s’améliore dans le nord de l’Afrique subsaharienne, même si la pollution due aux énergies fossiles est en augmentation. C'est qu'on note une baisse importante des incendies allumés par les agriculteurs pour préparer le sol aux cultures. Le résultat : moins de polluants dangereux se retrouvent dans l’air.  

Québec 

Comité de sauvegarde Péribonka

Québec a adopté une nouvelle loi pour encadrer la protection des milieux naturels et augmenter la proportion d’aires protégées. Celle-ci va créer trois nouveaux statuts d’aires protégées : réserve marine, aire protégée d’utilisation durable et aire protégée d’initiative autochtone. 

Alberta 

AFP

Le gouvernement albertain propose de doubler la superficie du parc Kitaskino Nuwenëné Wildland. Près de 143 800 hectares s’ajouteront au parc, rendant encore plus massive la plus grande étendue contiguë de forêt boréale protégée du monde. 

Allemagne 

AFP

L’Allemagne va limiter l’utilisation des pesticides afin d'enrayer le déclin massif des insectes. La nouvelle loi, saluée par les environnementalistes, ne fait pas plaisir aux agriculteurs. Les pesticides nocifs seront bannis près des cours d’eau et dans les zones naturelles protégées.  

Pays-Bas 

AFP

Amazon investit dans un parc éolien en mer aux Pays-Bas afin d’y acheter plus de 50% de la capacité produite. Cela va permettre d'alimenter ses sites européens. Avec ce 187e projet d’énergies renouvelables, Amazon a le vent dans les voiles pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2040.

Sur le même sujet