Elle tue une girafe et se prend en photo avec son cœur pour la Saint-Valentin | 24 heures
/misc

Elle tue une girafe et se prend en photo avec son cœur pour la Saint-Valentin

Merelize Van Der Merwe
Photo Facebook

Merelize Van Der Merwe

Avez-vous déjà rêvé de tuer une girafe?

• À lire aussi: Une caméra de surveillance capte le moment où les débris d’un avion tombent en pleine rue après l’explosion d’un moteur

• À lire aussi: Une chasseuse provoque la planète avec les photos de ses «trophées»

Pour la chasseuse d’expérience de 32 ans, Merelize Van Der Merwe, c’est le cas. 

Attention: ce texte contient la photo d’un cœur de girafe. Nous préférons vous en avertir.

En fait, depuis 2016, elle veut tuer une girafe, mais elle n'y était jamais arrivée. Cette année, elle a finalement trouvé sa proie grâce à un contact. 

La dame qui gère une ferme de citronniers dans le nord de l’Afrique du Sud a publié, la veille de la fête de l’amour, une photo de l’animal mort et d’elle qui se tient fièrement à ses côtés. 

What is a trophy hunter, someone who waits years for the right animal, I set out in 2016 on a quest to hunt a big black...

Publiée par Merelize van der Merwe sur Samedi 13 février 2021

Le lendemain, elle en a ajouté en diffusant une photo du cœur de la bête. 

«Je suis absolument aux anges avec mon GROS cadeau de la Saint-Valentin», a-t-elle écrit. 

Vous aurez compris la suite: ça a fait un tollé sur les réseaux sociaux et évidemment, les gens qui militent pour le droit des animaux n’en reviennent pas. 

Van Der Merwe, pour sa part, les qualifie de «mafias» et indique ne pas avoir de respect peur eux. 

• À lire aussi: Un chasseur ayant tué 5000 éléphants n'a «aucun regret»

Elle plaide que la bête en question était vieille et que le monde de la chasse fait beaucoup pour la protection des animaux en Afrique du Sud. Elle ajoute que son expérience, qui a coûté près de 3000$, a fait travailler 11 personnes en plus de fournir beaucoup de viande à la population locale, selon ce que rapporte The Mirror.

Eh ben, chacun ses passe-temps. 

Ailleurs sur le Sac de chips:    

s

s

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus