Testament 101 : quatre raisons d’en faire un si vous avez moins de 35 ans | 24 heures
/portemonnaie

Testament 101 : quatre raisons d’en faire un si vous avez moins de 35 ans

Faire un testament quand on est jeune évite bien des tracas si l’on vient de s’acheter un condo ou si nos enfants sont encore mineurs. Pas convaincu ? Voici quatre raisons d’en faire un même si vous avez moins de 35 ans.

1- Personne n’est à l’abri d’une mort subite ou d’un accident

C’est un risque qu’il faut envisager : on ne sait pas comment ou quand on va mourir. Heureusement, un testament prend en compte nos besoins, mais aussi ceux de nos proches quand ça arrivera.

Par exemple, faire son testament est incontournable pour les jeunes parents : on peut choisir qui sera le tuteur légal de notre enfant s’il est mineur et s’assurer que tout soit dans l’ordre jusqu’à sa majorité, explique la notaire Dominique Pigeon.

«Les notaires font en sorte que le testament reste bon pour de nombreuses années [...] Quand je rencontre de jeunes familles, je m’assure que le testament soit bon jusqu’à la majorité des enfants et après on s’ajuste», précise Mme Pigeon. 

2- Sans testament, ça peut devenir un vrai «bordel»

Sans testament, la loi choisit vos héritiers sans se soucier de vos préférences personnelles.

Le hic, c’est que ceux qui hériteront de vos biens ne seront peut-être pas ceux que vous auriez choisis. Cette situation légale complexe peut créer des frictions chez vos proches. 

«Le Code civil ne reconnait pas le conjoint de fait. Si l’on est copropriétaire d’un condo avec notre conjoint pas marié, notre part va à nos parents et à nos frères et sœurs si on n’a pas d’enfants. Si on a des enfants, ça va à nos enfants, mais pas au conjoint de fait. Ça peut devenir un vrai bordel», note Mme Pigeon. 

Bien entendu, un testament évite ces petits malaises.

3- Il y a de nombreux avantages à faire son testament avec un notaire

La notaire Dominique Pigeon tend à recommander le testament fait par un notaire puisqu'il est plus difficile à contester et aussi plus facile à retracer, comme il est inscrit dans un registre de la Chambre des notaires du Québec. 

Sinon, deux autres types de testaments s’offrent à vous:   

  • Le testament olographe: vous rédigez vous-même vos dernières volontés et signez le document  
  • Le testament devant témoins:     

Attention : si vous choisissez l'une ou l'autre des ces deux options, vous n’aurez aucune garantie qu’il sera bien conservé ou bien interprété. Vos héritiers devront aussi payer de 1 500 à 2000 $ en frais juridiques pour le faire valider (ou homologué) par un tribunal après votre décès, ce qui n’est pas nécessaire pour un testament notarié. C'est un pensez-y bien!

4- Vous pouvez le changer et le mettre à jour

Vous pouvez toujours modifier votre testament après l’avoir écrit pourvu que vous soyez lucide et en pleine possession de vos moyens.

Il est important de le mettre à jour si l’on se marie, si notre situation financière change ou si l’un de nos héritiers n’est plus dans notre vie (comme un ex-mari ou un ex-conjoint). Mme Pigeon recommande toutefois de se faire conseiller par un professionnel avant de faire cette mise à jour.

On peut contacter le 1 800 NOTAIRE ou se rendre sur le site de la Chambre des notaires du Québec pour obtenir des conseils.

À lire aussi

Et encore plus