Un goéland mange la langue d’un homme après qu’une femme lui ait arraché avec ses dents | 24 heures
/misc

Un goéland mange la langue d’un homme après qu’une femme lui ait arraché avec ses dents

Image principale de l'article Un goéland mange la langue d’un homme
Mohammad - stock.adobe.com

Oui, on le sait, le titre est incroyable. L’histoire qui suit l’est tout autant. 

• À lire aussi: Elle tue une girafe et se prend en photo avec son cœur pour la St-Valentin

Un homme se retrouve maintenant sans une partie de sa langue après qu’une série d’incidents aient mené à ce que celle-ci se fasse manger par un goéland.

L’incident s’est déroulé à Édimbourg en août 2019, mais vient de se retrouver devant les tribunaux écossais.

James McKenzie marchait sur une populaire rue piétonne de la capitale écossaise quand la chicane a pogné entre lui et Bethany Ryan, une femme de 27 ans.

Les deux individus auraient commencé à se crier des insultes jusqu’à ce que l’homme décide de s’approcher de la femme avec le poing fermé. Cette dernière a répliqué de façon assez inattendue, en se lançant sur McKenzie et l’embrassant de force. 

C’est à ce moment qu’elle lui a mordu la langue. 

L’homme, sous le choc, a ensuite craché un bout de sa propre langue par terre.

Avant qu’il ait le temps de comprendre ce qui se passait, un goéland est apparu de nulle part et est parti avec le petit morceau de l’organe buccal dans son bec.

James McKenzie a été transporté d’urgence à l'hôpital. Bien que sa blessure «pissait le sang», l’équipe médicale n’a rien pu faire pour lui étant donné que le bout de langue manquant était parti (dans la bouche d’un goéland, on le rappelle).

Quand, deux ans plus tard, l’histoire s’est rendue devant les tribunaux, la procureure Susan Dickson a affirmé que la victime avait été défigurée de façon permanente par Bathany Ryan. Le bout de langue arraché mesurait environ 3 centimètres carrés et n’a pas pu être remplacé.

L’accusée a plaidé coupable aux accusations de voies de fait et devrait recevoir sa sentence cette année.

Nous ne savons toutefois pas ce qui est advenu du goéland.

Aussi sur le Sac:

s

s

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus