Elisabeth Rioux dévoile enfin la nature de sa relation avec Christo | 24 heures
/misc

Elisabeth Rioux dévoile enfin la nature de sa relation avec Christo

Elisabeth Rioux a partagé une vidéo YouTube dans laquelle elle explique à ses abonnés pourquoi elle porte maintenant une bague de fiançailles, et qu’elle est sa relation avec Christo, l’homme qui habite chez elle. 

Depuis quelques mois, les fans de l’influenceuse et femme d’affaire se demandent qui est Christo, et si lui et Elisabeth forment un couple.

Après avoir répété à maintes reprises qu’ils n’étaient qu’amis, le discours de la nouvelle maman a changé un tantinet dans sa vidéo intitulée «I’m engaged... to my own self!» ou Je suis fiancée... à moi-même!», en français.

• À lire aussi: Elisabeth Rioux dévoile son immense bague de fiançailles sur Instagram

Puisqu’elle recevait beaucoup de questions à ce sujet, Elisabeth a expliqué qu’entre elle et Christo... la porte n’était pas fermée pour une future relation amoureuse ! Pour le moment, ils sont meilleurs amis et apprécient passer du temps ensemble sans trop se poser de question sur comment cela va évoluer.

Ce qui est tout à fait compréhensif, Elisabeth a aussi dit qu’elle voulait se concentrer sur elle-même et qu’elle n’était pas prête à débuter une nouvelle relation.

Après sa difficile rupture avec son ex il y a de cela quelques mois, elle tente d’apprendre à vivre seule et elle réalise qu’elle n’a pas besoin d’un homme dans sa vie pour faire quoi que ce soit.

C’est la raison pour laquelle elle a décidé de commencer à porter une bague de fiançailles. Elisabeth a dévoilé qu’elle et Bryan avaient acheté la bague ensemble, et que celui-ci prévoyait la demander en mariage avant leur séparation.

Elle a opté de la porter puisque le bijou lui rappelle qu’elle n’a besoin de personne et que l'important, c'est l’amour propre qu’elle ressent pour elle-même. Voyez la vidéo complète juste ici :

Elle a tout à fait raison, et on lui souhaite beaucoup de bonheur!

Ces vidéos pourraient vous intéresser : 

s

s

À lire aussi

Et encore plus