La famille royale réagit aux accusations de racisme après l'entrevue dévastatrice de Meghan Markle et du prince Harry | 24 heures
/pop

La famille royale réagit aux accusations de racisme après l'entrevue dévastatrice de Meghan Markle et du prince Harry

Image principale de l'article Racisme: la famille royale réagit aux accusations
Photo AFP

Le palais de Buckingham a réagi pour la première fois mardi aux accusations de racisme formulées par le prince Harry et Meghan Markle lors de leur entrevue dévastatrice avec Oprah. Retour sur la controverse entourant la couleur de la peau du petit Archie.

Ce que Meghan Markle et le prince Harry ont dit 

Pendant son entretien avec l’animatrice américaine Oprah Winfrey, Meghan Markle, qui est métisse, a fait état d’«inquiétudes» au sein de la famille royale britannique sur la couleur de peau de son fils, Archie, lorsqu’elle en était enceinte. 

Le prince Harry a confirmé cette information, précisant que cette conversation avait eu lieu entre lui et un ou une membre de la famille royale qu'il n'a pas voulu nommer. «Ils se demandaient de quoi auraient l'air nos enfants.»

• À lire aussi: Les 15 moments clés de l'entrevue dévastatrice

• À lire aussi: Voici comment la presse britannique réagit à la bombe larguée par Harry et Meghan

Ce qu'Oprah a dit   

Après l’enregistrement de l’entrevue, le couple a tenu à faire savoir qu’il ne s’agissait pas de la reine Élisabeth II, 94 ans, ni de son mari, le prince Philip, 99 ans, actuellement hospitalisé, a indiqué l’intervieweuse du couple. 

Photo AFP

Le prince Harry n’a pas précisé l’identité de la personne qui a évoqué ce sujet, «mais il a voulu s’assurer que je sache [...] que ce n’était ni sa grand-mère, ni son grand-père», a déclaré l’animatrice à l’émission CBS This Morning.

Ce que la famille royale a dit  

Dans un communiqué publié mardi (l'entrevue a été diffusée dimanche soir), le palais de Buckingham a qualifié les accusations de «préoccupantes», assurant qu'elles seront prises «très au sérieux». 

AFP

«Les questions soulevées, en particulier celles liées à la race, sont préoccupantes. Bien que certains souvenirs puissent varier, elles sont prises très au sérieux et seront traitées par la famille en privé», a ajouté le palais dans un communiqué. 

Ce que la reine a dit   

La reine Élisabeth II est «attristée» par les difficultés dont ont fait part le prince Harry et son épouse, Meghan, et leur a témoigné son amour. 

AFP

«Toute la famille est attristée d’apprendre à quel point ces dernières années ont été difficiles pour Harry et Meghan», a indiqué le palais, soulignant que le couple et son fils, Archie, «seront toujours des membres de la famille très aimés».

À lire aussi

Et encore plus