Un show d’humour 100% sur Zoom? Selon Charles Pellerin, c’est moins pire que ce que vous imaginez | 24 heures
/panorama

Un show d’humour 100% sur Zoom? Selon Charles Pellerin, c’est moins pire que ce que vous imaginez

Spectacle virtuel

s

L’humoriste Charles Pellerin s’est mis en tête que les vidéoconférences sur Zoom pouvaient devenir un terrain de jeu parfait pour diffuser un show en direct, à condition qu’il soit conçu spécifiquement pour cette plateforme.

C’est avec cette contrainte en tête qu’il a écrit Internet aventure, un spectacle d’humour fait sur mesure pour être interprété en vidéoconférence. 

Comme tout le monde, Charles Pellerin a été pris de court par la pandémie l’an dernier. Il préparait alors sa première tournée, lui qui avait déjà réchauffé un Centre Bell rempli pour la première partie du one-man-show de Jay Du Temple. «Au début je voulais pas en faire de spectacle virtuel. Ce que j’aimais, c’était le contact avec les gens», confie l’humoriste. 

C’est un ami réalisateur qui l’a convaincu du potentiel d’un spectacle 100% virtuel. Quitte à ne rien faire, aussi bien s’équiper convenablement et faire un véritable spectacle qui se prêterait aux malaises et aux délais de réaction sur Zoom. 

«D’autres humoristes ont fait des shows virtuels, mais ils s’enregistraient en salle. Moi j’aime bien la proximité du studio», explique Charles Pellerin, rencontré dans son appartement, où il a fait aménager une pièce complète pour son spectacle. 

Effets de transition et décor futuriste

Avec des effets de transition qu’il peut activer comme il l’entend, deux caméras braquées sur lui, des éclairages et un décor futuriste et pastel, Charles Pellerin laisse vraiment croire qu’il est «dans Internet Aventure», et pas dans la pièce voisine à sa salle de bain, comme il aime le résumer. 

Le contexte pandémique se prête encore mieux au projet, puisque les thématiques que Charles Pellerin aborde dans son spectacle gravitent toutes autour du futur et des nouvelles technologies. 

La haine sur Internet, l’intelligence artificielle et l’exploration de Mars sont autant de sujets qu’il dépeint avec fascination. Même si pour plusieurs, Google, Amazon ou Facebook commencent à faire peur, Charles Pellerin reste optimiste: «la technologie, c’est ce qui nous permet de communiquer, c’est ce qui nous permet d’avoir un semblant de réalité»... et de l’humour sur Zoom, aussi!

Est-ce que Charles Pellerin est un pionnier du show virtuel? En humour, oui, avoue celui qui a été inspiré par le spectacle en ligne de Robert Lepage. Il convient aussi que c’est le besoin de revenus qui l’a forcé à se creuser la tête. «Y’a des humoristes très très riches qui n’ont pas besoin de se faire chier sur Zoom», fait-il remarquer avec sarcasme. 

Heureusement, «se faire chier sur Zoom», s’est rapidement transformé en expérience créative pour l’humoriste. «Je pense que j’ai jamais autant travaillé mes jokes que maintenant», admet Charles Pellerin. Habitué à improviser ses blagues à l’oral dans des soirées d’humour à partir des idées qu’il avait écrites, il s’est retrouvé à devoir peaufiner un texte au mot près. 

Il sera possible de se réserver une place dans les Zoom d’Internet aventure dès aujourd’hui, pour des représentations du 18 au 20 mars, du 25 au 27 mars ainsi que du 1er au 3 avril.

Réservez vos billets au https://www.charlespellerin.com/datesdespectacles 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus