Explosion des ventes en ligne: qu'est-ce que les Québécois ont acheté en 2020? | 24 heures
/portemonnaie

Explosion des ventes en ligne: qu'est-ce que les Québécois ont acheté en 2020?

Image principale de l'article Qu'est-ce que les Québécois ont acheté en 2020?
Photomontage: Marilyne Houde

Sans grande surprise, les habitudes d’achat des Québécois ont largement évolué en 2020 et le commerce en ligne est le grand gagnant de la pandémie. Preuves à l’appui, on vous présente ce que les consommateurs se sont arrachés des mains l’année dernière... et on ne parle pas ici du papier de toilette.  

Cette hausse marquée des ventes en ligne ne vous a probablement pas fait tomber en bas de votre chaise, mais les chiffres font tout de même écarquiller des yeux: les ventes en ligne ont augmenté de 298% par rapport à 2019, selon la plus récente étude de l’entreprise de marketing web Rablab. 298%, oui oui! 

Ce n’est pas tout: la transaction moyenne est de 153$, toujours d’après l’étude menée d’octobre à décembre 2020 auprès d’une trentaine de boutiques en ligne. 

Bref, malgré la pandémie, les Québécois n’ont pas arrêté de dépenser et de magasiner, même si c'était en ligne! Des secteurs ont quand même été davantage victimes de leur popularité. Indice: tous pognés à la maison, on a investi dans notre nid. 

Les Québécois ont joué dehors plus que jamais 

On a pu l’observer dans la rue et les parcs bondés de monde, et maintenant les chiffres confirment la tendance. Au Québec, comme partout au Canada, les dépenses étaient aux loisirs. Une chose sort toutefois du lot: la Belle Province a joué dans la terre au printemps dernier.  

«C'est au Québec que les amateurs de jardinage sont les plus nombreux, avec une augmentation de 91 % du volume des ventes dans les pépinières», peut-on lire dans le plus récent bilan 2020 de l’entreprise Moneris.  

Toujours au Québec, les dépenses liées à l’achat et à l’entretien des vélos ont augmenté de 32%.  

À l’échelle du Canada, les chiffres sont tout aussi impressionnants. Les ventes de piscine ont augmenté de 51%, les dépenses de golf ont augmenté de 20% par rapport à 2019 et les volumes des ventes des magasins de produits ménagers et des entrepôts ont augmenté de 31%, toujours selon le bilan de Moneris.  

Après le plein air, le cocooning 

D’octobre à décembre 2020, les chiffres montrent que les Canadiens ont rangé kayaks et vélos pour sortir peinture et escabeaux. Au lieu de dépenser en voyage, les consommateurs ont visiblement investi dans leur nid douillet. 

Parmi les dépenses les plus populaires, les foyers ont connu une augmentation de 22% en octobre seulement, les électroménagers ont connu une hausse de 27% et les meubles et articles de décoration notent une hausse de 20%. 

L’indétrônable Vendredi fou préserve ton titre de journée de magasinage la plus importante de l’année... même en pandémie. Qui l’eût cru!  

Le même scénario en 2021? 

Tout indique que l’année 2021 sera semblable à 2020 en termes de consommation. D’emblée, les tendances relevées à partir de janvier 2021 montrent déjà que les Canadiens se préparent à passer leur été à la maison. 

En à peine trois mois, les locations de bateaux ont explosé de 227% par rapport à janvier 2020. Les partys de bateaux se profilent à l'horizon, sans aucun doute.

Sinon, les vélos et les piscines feront vraisembablement encore partie du palmarès avec des augmentations de ventes de l’ordre de 87% et 80% respectivement. 

À lire aussi

Et encore plus