Des outils pour promouvoir le français dans l'industrie du jeu vidéo | 24 heures
/pop

Des outils pour promouvoir le français dans l'industrie du jeu vidéo

Image principale de l'article Promouvoir le français dans l'industrie
Photo d'archives

Une plateforme en ligne regroupant plusieurs jeux et outils numériques vient d’être lancée pour promouvoir l’usage du français dans l’industrie du jeu vidéo.

La plateforme Ludmo a été dévoilée vendredi par le studio de jeux éducatifs montréalais Affordance et par La Guilde du jeu vidéo du Québec, à l’occasion de la Journée internationale de la Francophonie.

• À lire aussi: Une publication mentionnant «Plusieurs personnes ici parlent français» comme désavantage à immigrer au Canada suscite la colère des francophones

Même si elle est d'abord destinée aux travailleurs de l'industrie, la plateforme est disponible gratuitement «à tout francophile ayant joué à un jeu vidéo, petit ou grand».

À terme, elle servira de portail fédérateur mettant de l'avant plusieurs jeux et projets faisant la promotion du français dans l'industrie vidéoludique.

Comment dit-on «split-screen» en français? 

Le premier outil proposé par Ludmo, Mots de jeux, vise à faciliter l'accès au vocabulaire en français. Des questionnaires ou encore des jeux d’association permettront aux utilisateurs de trouver le bon terme à utiliser pour certains mots anglophones les plus utilisés dans le domaine, comme «esport», «gamers» ou «split-screen».

• À lire aussi: C’est quoi les NFT ou ces nouveaux jetons virtuels dont tout le monde parle?

Sensibiliser la population aux enjeux linguistiques 

Le second outil, Défi Québec, veut sensibiliser la population aux enjeux linguistiques dans la province à l’aide de tests de connaissances sur des sujets entourant la culture québécoise et l’usage du français au Québec.

Pour Avery Rueb, le cofondateur et directeur d'Affordance Studio, la promotion du français dans l'industrie revêt une importance toute particulière: «Affordance a été créé pour mettre de l'avant le caractère facilitateur que peut avoir le jeu vidéo dans tout processus d'apprentissage. En ce sens, c'est le médium parfait pour renforcer l'usage du vocabulaire francophone dans l'industrie.»

Actuellement, au Québec, l'industrie du jeu vidéo représente près de 250 studios générant plus de 13 000 emplois à travers la province.

• À lire aussi: 6 bons balados qui parlent d’argent

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus