Enfants Sauvages : une toute nouvelle ferme florale écoresponsable à découvrir et encourager | 24 heures
/misc

Enfants Sauvages : une toute nouvelle ferme florale écoresponsable à découvrir et encourager

Un tout nouveau joueur fait son entrée dans le domaine horticole québécois. Il s’agit de la ferme florale Enfants Sauvages à Ayer’s Cliff en Estrie.

• À lire aussi: 6 fleuristes qui livrent à Montréal pour se faire plaisir

L’entreprise est à la fois une ferme de fleurs locales et écoresponsables, un studio de design floral, une destination agrotouristique et un centre de formation pour les agriculteurs de demain.

Alors que l’achat local est plus populaire que jamais, et c’est tant mieux, Enfants Sauvages emprunte au concept des paniers de légumes bio en proposant des abonnements floraux pour recevoir des jolies fleurs presque toutes l’année! 

Il est en effet possible de se procurer un abonnement «pleine saison» de 10 bouquets composés des plus belles fleurs saisonnières choisies avec soin et cueillies à la main. Les livraisons ont lieu toutes les deux semaines à partir du 20 mai jusqu’au 23 septembre. 

Pas besoin d’habiter Ayer’s Cliff pour profiter de cet abonnement puisque Enfants Sauvages a des points de chute à Magog, Sherbrooke et même Montréal! C’est dans les cafés Paquebot que vous pouvez récupérer vos bouquets bimensuels sur l’île!

Vous pouvez acheter votre abonnement sur le site de la ferme florale ou encore la campagne de sociofinancement qui a actuellement lieu sur la plate-forme La Ruche. Cette campagne dont l’objectif est fixé à 21 000$ sert donner un coup de pouce au couple propriétaire qui en est à sa toute première saison officiellement. Les contreparties sont super intéressantes si jamais vous avez un peu de sous à offrir à cette jeune entreprise prometteuse. 

Découvrez l’offre complète de la ferme florale écoresponsable Enfants Sauvages juste ici

Enfants Sauvages

3401 Chemin Browns Hill, Ayer's Cliff

Ne manquez pas nos dernières vidéos!  

s

s

s

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus