Dans l’univers musical de Sandra Sirois | 24 heures
/pop

Dans l’univers musical de Sandra Sirois

Image principale de l'article Dans l’univers musical de Sandra Sirois

Après avoir tenu des chroniques culturelles dans de nombreuses émissions à la télévision, Sandra Sirois nous arrive avec un tout nouveau roman pour le printemps. 

  • Image : Sébastien Dorion  

Ce nouveau titre pour ados, Stella, qu’est-ce que tu fais là?, sera publié le 14 avril alors que la chroniqueuse-animatrice est la barre de l’émission Des filles et des règles sur TV5. 

Ayant une habileté à s’adresser aux adolescent.e.s par le biais de ses romans et de ses chroniques, elle se remémore avec nostalgie la musique qu’elle adorait par-dessus tout à cet âge. 

Petit survol musical qui risque de vous donner le goût d’aller vous déhancher sur les meilleurs rythmes de l’eurodance des années 90! 

Quand tu as commencé ta carrière d’animatrice, t’attendais-tu à publier un livre un jour?

Oui, mais pas de la fiction. C’est venu en fait quand j’ai commencé à faire des chroniques voyage un peu partout. Je me suis dit que je pourrais faire un guide voyage pour les gens qui ne sont jamais partis seuls à l’étranger. 

Chez Hurtubise, l’éditrice elle m’a dit «Wow! Vous avez un style d’écriture qui est vraiment drôle. Vous devriez écrire de la fiction.» C’est pas entré dans l’oreille d’une sourde. J’ai écrit un manuscrit, je l’ai envoyé et je me suis fait signer. 

Dans tes livres, tu parles de voyage. Tu es toi-même une grande voyageuse. Est-ce que t’as dû annuler un voyage à cause de la pandémie?

Oui. J’étais supposée aller à Hawaï. Je n'avais pas acheté mon billet d’avion mais c’était un projet qui se concrétisait. Parce que depuis quelques années, j’aime beaucoup faire de la randonnée pédestre. Et l’année passée, j’en ai fait dans le Grand Canyon et je me suis dit «Cette année je vais aller en faire à Hawaï.» 

Tu vas publier un roman pour adolescent.e.s. Qu’est-ce que tu écoutais comme musique à l’adolescence?

J’étais vraiment une fan d’Eminem. Parce que j’avais pas une bonne relation avec ma mère. Et Eminem, tout ce qu’il faisait, c’était de bitcher contre sa mère. C’est con mais moi je me suis vraiment vue dans ce gars-là. Et aujourd’hui, je réalise à quel point que sa musique n'a pas été une bonne chose pour la condition féminine. Il y a une toune, Kill You, où il tue sa femme. C’est de la violence conjugale grave. C’est un meurtre. 

Et, évidemment, j’aime aussi d’autres tounes des années 90! Ça c’est plus joyeux. Quand j’étais dans la jeune vingtaine, je sortais dans les bars et je choisissais les soirées années 90 avec Be My Lover et toutes ses tounes là. Je capotais là-dessus. 

Tu n’écoutes plus Eminem, mais est-ce qu'il y a des chanteurs ou des groupes que tu écoutais dans le temps que tu écoutes encore aujourd’hui?

Les Spices Girls. Des fois, je vais mettre Wannabe et Spice Up Your Life. Les Spice Girls aussi c’est ma jeunesse. Mais c’est avant Eminem. 

Et tu fréquentais quels bars pour tes soirées années 90?

J’allais partout! Au cabaret La Tulipe, à La Boom. Il y avait plein de bars dans le temps qui sont fermés aujourd’hui. J’ai dû faire tous les nightclubs de Montréal. Moi il fallait que je sorte dans un nightclub et que je ressorte avec un numéro de téléphone. C’était ma mission à l’époque! 

Est-ce que tu t’intéresses aux nouveautés en musique ou tu reviens à tes valeurs sûres?

Je suis une fille très nostalgique. J’aime beaucoup les tounes qui me rappellent certains moments de ma vie. Mais récemment j’ai entendu Black Eyed Peas et la chanson Girl Like Me avec Shakira et j’adore ça. 

Est-ce qu’y a une chanson que tu es la seule à aimer parmi tes amies?

Mamadou par Magic System. Il n’y a personne au Québec qui a dû écouter cette chanson-là. Je suis probablement la seule mais je l’adore. C’est rythmé, c’est le fun. C’est l’histoire d’immigrants africains qui n’ont pas leurs papiers et qui doivent cruiser une fille française pour la marier et pouvoir rester en France. C’est ça la toune... Mais c’est bon! (Rires) 

 

Une chanson tirée d’un film que tu apprécies particulièrement?

J’aime particulièrement ces temps-ci la chanson Voyage, Voyage, dans le film tiré du roman de Geneviève Pettersen(La déesse des mouches à feu). Je trouve que c’est vraiment une bonne toune. Le remix qui a été fait... wow! 

Au cours de tes voyages, est-ce que tu as un souvenir d’un moment musical précis?

Proper education d’Eric Prydz. Chaque fois que j’entends ça, ça me fait penser à la Belgique. J’ai découvert cette toune-là quand j’étais dans le nord de la Belgique, du côté flamand. Ça me fait tellement penser aux flamands, je sais pas pourquoi. 

Un groupe que tu as découvert dans un autre pays que tu aimerais nous faire connaître?

La chanson La Chapa Que Vibran de La Materialista. C’est très axé sur la diversité : t’as une fille qui est ronde, une fille qui est super sexy et une fille qui joue la nerd avec ses broches. 

Dans le cadre de ta carrière d’animatrice, qui aimerais-tu interviewer?

Eminem. Je me rends compte aujourd’hui à quel point la misogynie dans le milieu des médias et de la culture en général peut avoir des répercussions sur la société et sur les femmes, leurs positions dans la société en général. 

Je lui dirais que j'étais fan de lui. J'aimerais le confronter à savoir s’il pense différemment aujourd’hui. J’aimerais ça le confronter parce que Hailie(sa fille) est devenue une adulte. 

Le premier pays que tu vas visiter quand la pandémie sera derrière nous?

Mon rêve c’est d’aller en Égypte. C’est juste qu’en ce moment la situation n'est pas rose. Mais je pense que je vais y aller pareil. Parce que je veux tellement y aller!  

À lire aussi

Et encore plus