Les applications peuvent-elles nous aider à mieux dormir? | 24 heures
/panorama

Les applications peuvent-elles nous aider à mieux dormir?

Image principale de l'article Les applications peuvent-elles nous aider?
Photo Adobe Stock

Beaucoup d’applications prétendent pouvoir nous aider à mieux dormir. Mais que proposent-elles concrètement? Pour le savoir, l’équipe du 24 heures en a sélectionné cinq parmi les plus populaires pour les tester pendant quelques nuits.  

• À lire aussi: On a demandé à des experts si le CBD aide vraiment à dormir

• À lire aussi: Lavande, tisane, ashwagandha... est-ce que ça aide vraiment à dormir?

• À lire aussi: Six conseils pour mieux dormir sans aucun médicament ni supplément 

En faisant les tests, on s'est rapidement rendu compte que les applications proposent des fonctionnalités assez similaires les unes aux autres, à quelques nuances près. Par exemple, certaines demandent à ce que le téléphone soit posé sur une table de chevet, alors que d'autres impliquent que l'on dorme carrément avec son téléphone dans son lit.  

Chacune des applications a été testée par un membre différent de l’équipe, qui nous en donne son appréciation. 

Pillow Automatic Sleep Tracker   

Camille Dauphinais-Pelletier

L’application Pillow surveille notre sommeil pendant la nuit pour nous informer sur la qualité de celui-ci et nous réveille le matin à un moment où on dort plus légèrement en se fiant aux bruits que l’on fait en bougeant. Cette fonctionnalité est l’aspect le plus intéressant de l’application: chaque fois que l’alarme sonnait, j’avais l’impression d’être déjà presque réveillée, et je me sentais plus en forme pendant la journée. Pour ce qui est de la qualité des données récoltées, je doute de leur exactitude: je me rappelle m’être levée une nuit pour aller chercher un verre d’eau, et au matin, l’application me disait que j’avais dormi comme une bûche sans jamais me réveiller! Autre bémol: contrairement à d’autres applications, le téléphone doit être posé sur le lit pour récolter les données, ce qui n’est pas pratique et assez intrusif.        

  • Disponible sur: iOS      
  • Prix: 7 jours d’essai gratuit, puis 30$/année           

iSommeil  

Maxime Auger

L’application iSommeil enregistre nos ronflements et détecte les pauses respiratoires et les mouvements que l’on fait pendant la nuit. Elle est simple à utiliser: il suffit de programmer l’heure de réveil et de choisir la musique avec laquelle on souhaite ouvrir les yeux. L’application propose aussi un «test de vigilance» qui analyse notre sommeil pour savoir s’il a été récupérateur et elle nous permet de comparer nos résultats de jour en jour. iSommeil donne finalement plusieurs conseils et astuces pour bien comprendre les données recueillies durant la nuit. L’inconvénient: il faut placer son téléphone près de notre tête et le garder allumé toute la nuit. Mais est-ce que l’application aide à dormir? La réponse, c’est non. La version de l’application que j’ai testée sur Android, et qui semble antérieure à celle disponible sur iOS, permet néanmoins de déceler des tendances pour ensuite adapter nos habitudes de sommeil. Vous pourrez même vous écouter dormir! Même si l’application peut répondre à certaines de nos questions, elle ne remplace pas un spécialiste.        

  • Disponible sur: Android et iOS     
  • Prix: gratuit sur Android, 2,79$ sur iOS         

• À lire aussi: Vous n'êtes pas seul à avoir de la misère à dormir: les troubles de sommeil explosent avec la pandémie

SleepScore: Go beyond Tracking  

Gabrielle Morin-Lefebvre

SleepScore nous aide à nous réveiller au moment opportun, en plus de nous indiquer les périodes de sommeil profond ou léger pendant la nuit. À chaque réveil, l’application produit un rapport avec un «score» de sommeil entre 0 et 100. Avant d’aller au lit, il faut noter notre état physique et mental. Ce que j’ai aimé: l’application m’offre beaucoup de données en lien avec ma respiration et mes phases de sommeil. Les conseils et les exercices de respiration que propose l’app m’ont aussi aidée à m’endormir rapidement. Le hic: l’alarme de l’application ne m’a pas réveillée parce qu’elle n’est pas assez forte. Je me suis donc réveillée avec mon alarme de téléphone habituelle. Autre problème: je bouge beaucoup et je n’ai pas de table de nuit. Dès qu’il y avait un objet entre moi et mon téléphone (comme un oreiller), l’application fonctionnait moins bien, ce qui affectait mon «score» de sommeil.     

  • Disponible sur: iOS, Android     
  • Prix: 7 jours d’essai gratuit, puis 49,99$ par année ou 7,99$ par mois         

• À lire aussi: Anxiété, stress, troubles de sommeil: le CBD plus populaire que jamais

Free Calm Sleep  

Guillaume Cyr

Si vous avez de la difficulté à vous endormir sans un bruit ambiant, Sleep est pour vous. L’application renferme une tonne de sons de la nature, comme des bruits de vagues ou de pluie, pour vous aider à trouver le sommeil. Les séances méditatives et les histoires, dont la durée varie entre 30 minutes et 3 heures, peuvent aussi être utiles pour les personnes anxieuses ou stressées. Le défaut majeur de l’application: elle ne fournit aucune donnée sur notre sommeil. Il est donc difficile de mesurer l’impact réel que peut avoir l’application sur notre sommeil. Si vous ne souhaitez pas en apprendre plus sur la qualité de votre sommeil, l’application peut être une bonne option pour vous. Mais si, comme moi, vous préférez dormir dans un silence total, vous êtes mieux de passer votre tour...       

  • Disponible sur: Android     
  • Prix: Gratuit         

Sleep Cycle   

Gabriel Beauchemin

Comment ça fonctionne, Sleep Cycle? On laisse notre téléphone branché sur notre table de chevet pendant la nuit pour que l’application puisse nous «écouter» jusqu’au matin, déterminer les différentes phases de sommeil dans lesquelles nous nous trouvons et nous donner ensuite le plus d’information possible sur notre sommeil. Dès la première nuit d’essai, j’ai été agréablement surpris par la fonction de l’alarme de réveil de l’application. Comme elle sait dans quelle phase de sommeil on se trouve (léger ou profond), elle peut nous réveiller au moment où notre sommeil est le plus léger. On n’a qu’à paramétrer une plage horaire de réveil de 10 à 45 minutes et l’alarme sonnera au moment optimal dans cette fenêtre. Le «snooze» est également très bien configuré et l’application nous fournit plusieurs informations et statistiques sur notre sommeil. Après quelques jours d’essai, j’ai bien aimé!      

  • Disponible sur: iOS, Android et Huawei      
  • Prix: essai gratuit de 7 jours, puis 34,99$ par année. Une version gratuite est disponible, mais avec moins de fonctionnalités.        
s

À lire aussi

Et encore plus