Vous pourriez bientôt consommer du cannabis légalement dans des «clubs» de New York | 24 heures
/bref

Vous pourriez bientôt consommer du cannabis légalement dans des «clubs» de New York

Image principale de l'article New York sur le point de légaliser le cannabis
Photo AFP

New York serait sur le point de légaliser la consommation récréative du cannabis chez les adultes de 21 ans et plus, imitant l’État voisin du New Jersey, qui a passé une loi similaire le mois dernier.

• À lire aussi: Anxiété, stress, troubles de sommeil: le CBD plus populaire que jamais

• À lire aussi: On a demandé à des experts si le CBD aide vraiment à dormir

Plusieurs médias américains ont ainsi confirmé que les législateurs de l’État de New York en seraient venus à un accord sur le sujet avec le gouverneur Andrew Cuomo, ce jeudi.

Les détails du projet de loi seraient encore en discussion, mais celui-ci pourrait être adopté aussi rapidement que la semaine prochaine. Toutefois, plusieurs mois, voire même un an, pourraient passer avant que le premier joint de pot légal soit roulé, le temps de mettre en place de nouvelles structures pour encadrer la culture, la distribution et la vente de la substance.

Dans son état actuel, la légalisation du cannabis envisagée par New York permettrait notamment de cultiver jusqu’à six plants à la maison pour un usage personnel. Dans les points de vente, la drogue récréative serait taxée à la hauteur de 13%. La livraison serait aussi autorisée.

Autre point intéressant du projet de loi: New York permettrait l’ouverture d’établissements, de style «club», où il serait possible de consommer de la marijuana sur place, mais pas de l’alcool, détaille une source du New York Times. En d’autres mots, ces lieux pourraient rappeler les fameux coffee shops d’Amsterdam, qui offrent différents produits du cannabis.

Le quotidien new-yorkais rapporte par ailleurs que l’entente pour la légalisation de la substance viserait également à redonner aux milieux qui ont souffert par le passé de la «guerre contre les drogues», notamment les communautés noires et hispaniques.

«Un pourcentage des revenus sera investi dans les communautés d’où les gens qui ont souffert de l’incarcération de masse viennent dans plusieurs cas. [...] Pour moi, c’est beaucoup plus que de faire des profits; c’est d’investir dans la vie des personnes qui ont été lésées», a mentionné au New York Times la démocrate Crystal D. Peoples-Stokes, qui milite depuis plusieurs années en faveur de la légalisation.

Si le projet de loi est adopté, New York deviendra le 15e État américain à légaliser l’usage récréatif du cannabis.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus