Féminicides: des manifestations contre la violence conjugale prévues vendredi partout au Québec | 24 heures
/panorama

Féminicides: des manifestations contre la violence conjugale prévues vendredi partout au Québec

Image principale de l'article Des marches citoyennes prévues vendredi
Photo Adobe Stock

Des marches citoyennes contre la violence conjugale se tiendront ce vendredi à 13h au parc Lafontaine, à Montréal, et dans 13 autres régions du Québec, dont l’Estrie, les Laurentides, l’Outaouais et la Capitale-Nationale.

• À lire aussi: 7 semaines, 7 féminicides: c'est de la négligence systémique

Ces marches, qui sont organisées par des centres d’hébergement pour femmes et par l’actrice Ingrid Falaise, visent à dénoncer la vague de féminicides qui secoue le Québec depuis le début de la pandémie. 

«Derrière chacune de ces femmes assassinées, il y en a des milliers d'autres qui vivent dans la peur, au quotidien. Le 2 avril prochain, joignez votre voix au mouvement pour crier haut et fort: #PasUneDePlus!» peut-on lire sur la page Facebook de l’évènement.

Les participants sont invités à arborer un ruban blanc, symbole de cette mobilisation. En signe de solidarité, les organisatrices invitent aussi les gens qui ne pourront pas se joindre à la marche à afficher un ruban sur une porte ou dans une fenêtre. 

Pandémie oblige, les participants devront porter un masque et respecter la distanciation physique tout au long de la marche. 

Plus de 2000 personnes ont indiqué jusqu'à maintenant qu'elles participaient à l'évènement.

Un hommage à Rebekah Harry samedi 

Une marche en hommage à Rebekah Love Harry se tiendra également ce samedi, à 16h30, au square Cabot, à Montréal. Un service funéraire et une veillée à la chandelle suivront la marche. 

Rebekah Harry en décembre 2019 avec son garçon, dont nous tairons l’identité. C’est le 14e enfant à avoir perdu sa mère dans une histoire de violence conjugale en 2021.

Photo tirée de Facebook

Rebekah Harry en décembre 2019 avec son garçon, dont nous tairons l’identité. C’est le 14e enfant à avoir perdu sa mère dans une histoire de violence conjugale en 2021.

Rebekah Love Harry est décédée le 23 mars à Montréal après avoir été sauvagement battue par son conjoint.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus