[VIDÉO] Une agression raciste sur une personne asiatique dans le métro de Montréal choque | 24 heures
/misc

[VIDÉO] Une agression raciste sur une personne asiatique dans le métro de Montréal choque

Une agression raciste survenue dans le métro de Montréal en fin de semaine a provoqué son lot d’indignation sur les réseaux sociaux.

• À lire aussi: [SONDAGE] Aimeriez-vous que la STM implante ces idées farfelues dans ses bus et métros?

• À lire aussi: Le meilleur du pire des défis TikTok

Publiée d’abord sur la plateforme TikTok, la vidéo dans laquelle on voit un homme s’en prendre verbalement à une personne asiatique a été partagée sur Twitter par l’entrepreneur Winston Chan. 

«C’est inacceptable. Agression contre une femme d’origine asiatique dans le métro de Montréal. Aucune personne est intervenue», a-t-il écrit. 

Dans le segment, l’homme qui se cache le visage tient un discours haineux à l’endroit des Asiatiques, tente même de prendre le téléphone de la dame et mime de lui tirer dessus avec sa main en forme de fusil. 

«T’es une cr** d’Asiatique, hein? Savez-vous qu’il y a une guerre contre les e*** d’Asiatiques ? La Chine pis le Japon, c’est fini. On va se battre contre vous autres les c**** de Chinois. F*ck chinese democracy et f*ck le Japon aussi, a-t-il déclaré, avant de faire un salut hitlérien. F*ck you!»

Il a ensuite quitté le wagon. 

Cette scène a suscité énormément de réactions sur la Toile et survient à un moment où des incidents anti-asiatiques sont de plus en plus rapportés aux États-Unis, notamment, et même à Montréal.

Alors que plusieurs soulèvent les possibles problématiques de santé mentale de l’individu, d’autres s’expliquent mal, comme M. Chan, que personne n’ait porté secours à la dame. 

C’est entre autres le cas du député libéral de Marquette Enrico Ciccone. 

«Pourquoi personne ne vient pas au secours de cette jeune femme? J’en ai mal au cœur!», a-t-il écrit. 

La Société de transport de Montréal a pour sa part indiqué que c’était «déplorable et inacceptable». Elle assure que l'événement est sous investigation et invite également la victime à porter plainte.

Ailleurs sur le Sac de chips:  

s

s

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus