Début de 3e vague catastrophique en Ontario: voici tout ce qu’il faut savoir sur le nouveau confinement | 24 heures
/bref

Début de 3e vague catastrophique en Ontario: voici tout ce qu’il faut savoir sur le nouveau confinement

Image principale de l'article Ça va mal en Ontario: ce qu’il faut savoir
AFP

Alors que Québec, Lévis et Gatineau seront «mises sur pause» dès ce soir en raison d’une hausse importante des nouveaux cas de COVID-19, la situation n'est guère plus encourageante en Ontario. Bien au contraire. Avec les variants qui poursuivent leur progression et les hospitalisations qui sont en hausse, la province se reconfine pour un mois. Voici tout ce qu'il faut savoir sur la situation en Ontario.

• À lire aussi: Le Méga Fitness Gym de Québec doit fermer après une éclosion de près de 70 cas: ce qu'il faut savoir

La province sera «fermée» pour un mois  

Le premier ministre ontarien Doug Ford a annoncé jeudi un nouveau confinement d'une durée d'un mois dans sa province à partir du 3 avril. «C'est une nouvelle pandémie, a-t-il insisté. Nous nous battons contre les nouveaux variants, qui sont bien plus dangereux qu'avant.»

«Nous avons les restrictions les plus dures au Canada», a soutenu le premier ministre ontarien. 

Il a ajouté qu'une «fermeture complète» de la province était nécessaire, les variants se répandant partout. 

Voici les nouvelles restrictions en Ontario:   

  • Les commerces essentiels, comme les épiceries, pourront rester ouverts, mais ne fonctionneront qu'à 50% de leur capacité;          
  • Les bars, les restaurants, les gyms, les salons de soins esthétiques et de coiffure et les autres espaces de divertissement ou culturels seront fermés partout dans la province;         
  • Les rassemblements intérieurs seront interdits;          
  • Les rassemblements extérieurs seront limités à cinq personnes.                   

Plus de 2500 nouveaux cas jeudi          

L'Ontario a rapporté 2557 nouveaux cas jeudi, une première en plus de deux mois, en plus de 23 nouveaux décès. 

Il s'agit de la huitième journée où le bilan dépasse les 2000 cas quotidiens dans la province. 

Mercredi, l'Ontario avait recensé 2333 nouveaux cas et 15 décès.

Un nombre inquiétant de patients aux soins intensifs          

Jeudi, l'Ontario comptait 406 patients atteints de la COVID-19 aux soins intensifs, ce qui constitue un nouveau sommet dans la province. 

• À lire aussi: Des patients COVID-19 plus jeunes aux soins intensifs 

Des variants qui s'attaquent aux plus jeunes         

Les autorités sanitaires ontariennes insistent: les variants du virus qui sont responsables de cette troisième vague s'attaquent aux personnes plus jeunes, qui sont plus nombreuses à être admises aux soins intensifs.

«Nous sommes dans la troisième vague de la pandémie. Alors que les nouveaux variants se propagent, vous allez voir la COVID tuer plus rapidement, et les plus jeunes», a soutenu le Dr Adalsteinn Brown, coprésident de la Table consultative scientifique de l'Ontario sur la COVID-19.  

«Les risques de mourir [de la COVID-19] sont plus importants avec ces nouveaux variants», a insisté Doug Ford. Il s'est aussi adressé aux jeunes, leur rappelant qu'ils ne sont pas «invincibles» face au virus.  

– Avec les informations de TVA Nouvelles et de l'Agence QMI

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus