Des cartes Pokémon se vendent à prix d’or en ligne | 24 heures
/panorama

Des cartes Pokémon se vendent à prix d’or en ligne

s

Vous avez conservé les cartes Pokémon que vous échangiez dans la cour d’école? Vous avez bien fait. Elles pourraient aujourd’hui valoir des centaines, voire des milliers de dollars. C’est parce qu’une nouvelle mode sur YouTube a fait bondir la spéculation autour de ces cartes de collection. 

La collection d’Alexandre Proulx n’a rien à envier à celle d’autres collectionneurs. Avec ses 80 000 cartes et des poussières, l’homme de 25 ans évalue que l’ensemble de sa bibliothèque – un pan entier d’une pièce est réservé aux Pokémon dans son appartement de la Rive-Sud – pourrait désormais valoir dans les centaines de milliers de dollars. «Je pourrais avoir un bon cash-down sur une maison», confie-t-il.

• À lire aussi: Ils se sont endettés en collectionnant des cartes de hockey

• À lire aussi: 5 conseils pour ne pas vous faire avoir en vendant vos cartes de hockey

Alors que ses cartes n’ont jamais valu autant, compte-t-il les vendre? «Non, ce serait comme m’enlever une partie de moi-même», assure celui qui bâtit sa collection de cartes depuis 15 ans.

La spéculation vient du web

Mes pourquoi les cartes valent-elles aussi cher aujourd’hui? Les cartes de collection s’échangent déjà depuis plusieurs années au plus offrant, mais jamais cela n’avait été aussi intense, explique un des gérants de la boutique Imaginaire de Saint-Bruno-de-Montarville, Cédric. 

«Les gens sont prêts à mettre encore plus d’argent pour spéculer», selon le principe de l’offre et de la demande. Plus une carte est rare et prisée, plus elle va valoir cher en ligne, selon lui. 

Cette folie spéculative a aussi gagné des youtubeurs populaires, comme Logan Paul. En ligne, ils réalisent des vidéos d'unboxing en direct, dans lesquelles ils déballent carte après carte des lots (booster packs en anglais) dans l’espoir de trouver des cartes hors de prix. 

La vidéo la plus virale est sans conteste celle où Logan Paul ouvre un lot de cartes lancé en 1999, lors de la première édition de Pokémon. Avec 11 millions d’écoutes, on y voit Logan Paul déballer un Charizard, créature iconique de la série, dont la valeur est évaluée ces jours-ci à 15 000 dollars l’unité. 

Charizard est de loin le personnage Pokémon dont les cartes ont le plus de valeur. «La hype est là parce que c’est Charizard, il n’y a pas d’autres raisons», assure Alexandre Proulx. Aussi connu que Pikachu, le Pokémon bénéficie d’une spéculation plus forte que les autres, et ce, même si certaines de ses cartes ne sont pas parmi les plus rares. Selon Alexandre Proulx, c'est un peu le symbole de l’influence qu’a le web sur l’augmentation de la valeur des cartes Pokémon.

Frustrant pour les collectionneurs

Ce nouvel engouement est mauvais signe pour ceux dont la collection de cartes est un hobby depuis longtemps. Même s’il se réjouit de pouvoir partager sa passion avec plus de gens, Alexandre Proulx avoue que «ça commence à être frustrant de devoir payer le double, parfois le triple, pour une carte qui vient de sortir».

Alexandre Proulx possède des cartes dans plusieurs autres langues que l’anglais, comme le japonais, le coréen ou encore le portugais. Il se désole que la spéculation réduise ses chances de compléter sa collection. «En anglais, il m’en manque environ 4000 sur les 28 000 qui existent, mais elles sont toutes trop chères», résume-t-il. 

«En ligne, les revendeurs achètent tout pour revendre plus cher ensuite», regrette-t-il. Pour évaluer ses cartes et s’en procurer de nouvelles, il utilise des plateformes comme eBay ou encore des plus spécialisées, comme Pokechange. Il assure toutefois ne jamais revendre une carte uniquement pour le profit, un comportement qu’il reproche aux revendeurs.

D'autres vidéos qui pourraient vous intéresser:

s

s

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus