Retour à la vie normale au Gibraltar: voici ce qui pourrait se passer lorsque nous serons tous vaccinés | 24 heures
/bref

Retour à la vie normale au Gibraltar: voici ce qui pourrait se passer lorsque nous serons tous vaccinés

Image principale de l'article Ils ont retrouvé leur vie d'avant la COVID-19
AFP

À quoi ressembleront nos vies lorsque nous aurons enfin tous (ou presque tous) été vaccinés? La réponse pourrait se trouver au Gibraltar, un petit territoire où presque tout le monde a reçu une première dose de vaccin.

• À lire aussi: Voici de quoi aura l'air la vie au cours des prochaines années

Alors qu’on a vacciné environ 16% de la population québécoise, au Gibraltar, un territoire britannique situé à l'extrême sud de l'Espagne, 90% des adultes ont déjà obtenu une première dose de vaccin contre la COVID-19. Les autorités espèrent même avoir administré la deuxième dose à tous les habitants d'ici à la mi-avril.

Mercredi, alors que François Legault annonçait la mise sur «pause» de trois villes au Québec, les autorités britanniques assouplissaient les mesures sanitaires. 

La moyenne de nouveaux cas des sept derniers jours au Gibraltar? 0 cas. Il faut quand même rappeler que le territoire comptait seulement 33 701 habitants en 2019, soit l’équivalent de la ville de Val-d’Or.

Depuis hier, donc, au Gilbratar, les gymnases, les salons de coiffure, les bars et les restaurants ont pu rouvrir. Les rassemblements privés d'un maximum de 16 personnes sont permis et (surtout!) le masque n'est plus obligatoire à l'extérieur. 

Mardi, des amateurs de soccer ont même pu assister (en PERSONNE!) à un match de qualification de la Coupe du monde de football! 

Le masque n'a toutefois pas complètement disparu de la vie des Gibraltariens. Il est encore obligatoire dans les commerces et le transport en commun, notamment. Il est aussi interdit de flâner dans certaines rues du centre-ville entre 11h et 1h du matin. 

C’est le premier territoire sur le continent européen à retrouver un semblant de vie normale. Rien à voir avec l'Espagne voisine, qui est menacée par une quatrième vague.

Gilbratar n'est pas le seul territoire où les beaux jours sont de retour. En Australie et en Nouvelle-Zélande, après des confinements sévères l’été dernier, la vie a repris son cours, sans masque ni distanciation sociale.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus