La Chine part à la chasse aux tricheurs de jeux vidéo | 24 heures
/misc

La Chine part à la chasse aux tricheurs de jeux vidéo

Si l'achat de logiciel de triche n'est pas un phénomène nouveau, il est devenu une activité extrêmement lucrative

Image principale de l'article Chasse aux tricheurs de jeux vidéo

Un réseau de tricheurs de jeux vidéo vient d'être démantelé en Chine. En proposant aux joueurs des abonnements leur permettant d'obtenir de nombreux avantages, ce réseau aurait amassé plus de 750 millions de dollars.

• À lire aussi: Piratage de Facebook: comment savoir si je suis concerné?

• À lire aussi: E3 2021: l'événement sera numérique et gratuit

La triche dans certains jeux vidéo est monnaie courante et les joueurs s'en plaignent beaucoup, à juste titre. Une enquête menée par la police chinoise et le géant de l'informatique Tencent pendant plus d'un an a permis le démantèlement d'un réseau de fournisseurs de logiciel de triche. C'est la plus grande action jamais menée contre ce type de fournisseurs. Le groupe aurait amassé plus de 750 millions de dollars.

Si l'achat de logiciel de triche n'est pas un phénomène nouveau, il est devenu une activité extrêmement lucrative. Les joueurs achetaient un abonnement pendant une période déterminée (jusqu'à 200 dollars par mois environ) à un logiciel leur permettant d'obtenir un avantage considérable. Les fournisseurs, eux, gagnaient plus de 10 000 dollars par jour grâce à ce stratagème. Ils ont pu se créer un confortable rythme de vie dépensant cet argent dans des biens immobiliers, de la monnaie virtuelle ou encore de luxueuses voitures.

Maintenir un environnement sain

Après avoir obtenu des informations, la police de Kunshan a effectué des raids dans de multiples endroits, fermé 17 sites Web et arrêté 10 revendeurs, indique le rapport officiel. « La raison pour laquelle il s'agit de la plus grosse saisie au monde » se résume à trois facteurs clés, a expliqué la police de Kunshan : « Premièrement, parce que d'énormes sommes d'argent sont en jeu. Deuxièmement, il y a beaucoup de jeux en jeu. Des jeux provenant d'autres pays que la Chine sont également impliqués. » Le dernier facteur est simplement dû à l'énorme volume d'utilisateurs. En effet, les fournisseurs n'opéraient pas uniquement en Chine.

Dans les communautés de gamers, certains se questionnent sur l'impact de ce démantèlement. Depuis plusieurs années, des suspicions de tricheries nourrissent le quotidien de certains joueurs professionnels. Les responsables de ce fournisseur ont vu leurs biens saisis et risquent une peine de prison. L'un des plus grands fournisseurs de triche étant désormais hors service, la police chinoise a assuré qu'elle allait « continuer à travailler dur pour maintenir l'environnement du jeu. »

À REGARDER

s

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus