Partie de spikeball ou de pétanque dans le parc, jogging avec des amis: vous devez maintenant porter le masque | 24 heures
/bref

Partie de spikeball ou de pétanque dans le parc, jogging avec des amis: vous devez maintenant porter le masque

Image principale de l'article Spikeball ou soccer: vous devez porter un masque
Joël Lemay / Agence QMI

À partir d'aujourd’hui, vous devez porter un masque lorsque vous pratiquez une activité ou un sport avec des amis à l'extérieur. Cette nouvelle mesure s'applique tant aux amateurs de spikeball ou de pétanque qu'aux joueurs de soccer ou de basketball.

• À lire aussi: Voici qui seront les prochains vaccinés au Québec

En zone rouge, le port du masque est désormais obligatoire pour la pratique d'une activité extérieure en groupe (maximum de huit personnes), sauf si tous les participants habitent à la même adresse. 

Cette nouvelle mesure s'applique même aux personnes qui courent avec des amis ou qui font du vélo en groupe. 

Le masque sera aussi obligatoire pour les activités extérieures suivantes:   

  • Randonnée pédestre (en groupe)        
  • Hockey cosom       
  • Spikeball       
  • Pétanque       
  • Quilles finlandaises       
  • Soccer      
  • Basketball             

Le seul moment où il vous est possible de retirer votre masque: lorsque vous êtes assis sur un banc de parc, à deux mètres de distance. 

Cette mesure s’applique aussi en zone orange, où un groupe d'un maximum de 12 personnes peut pratiquer une activité extérieure (plutôt que huit personnes en zone rouge). 

D'autres mesures annoncées        

Le premier ministre François Legault a par ailleurs annoncé que le couvre-feu sera ramené à 20h à Montréal et à Laval dès dimanche

Les gyms ont dû refermer leurs portes en zone rouge.

Dès lundi, l'école en alternance (un jour sur deux) sera également réinstaurée pour les élèves de troisième, quatrième et cinquième secondaire. 

Le port du masque en continu à l'intérieur a aussi été rendu obligatoire dans tous les milieux de travail

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus