En un an, les DJ les plus populaires du monde émettent autant de CO2 que 20 000 maisons | 24 heures
/environment

En un an, les DJ les plus populaires du monde émettent autant de CO2 que 20 000 maisons

Image principale de l'article Les meilleurs DJ émettent 35 millions de kg de CO2
Photo courtoisie, Pat Beaudry

À coups de milliers de déplacements aériens par année, les DJ les plus populaires de la planète ont un impact carbone 17 fois plus élevé que la limite personnelle recommandée par l’ONU.

• À lire aussi: Le bitcoin consomme 10 fois plus d’électricité que Google: un problème pour l’environnement?

• À lire aussi: Après une baisse historique causée par la pandémie, les émissions de CO2 repartent à la hausse

Le collectif Clean Scene a analysé dans son plus récent rapport l’empreinte carbone des 1000 meilleurs DJ selon le magazine Resident Advisor

Selon les chiffres de 2019 (en 2020, la majorité des spectacles ont été annulés en raison de la COVID-19), ce groupe de DJ a effectué 51 000 vols, parcourant un total de 117 millions de kilomètres. Ces déplacements ont libéré plus de 35 millions de kg de CO2 dans l'air. 

Trente-cinq millions de kg de CO2, ça représente quoi? En termes d'émissions, ça équivaut à fournir en électricité près de 20 000 ménages pendant un an. 

Des écarts importants entre DJ 

Tous les DJ n'ont toutefois pas le même impact. Les DJ les plus populaires voyagent effectivement beaucoup plus que les autres, mentionne le rapport. Par exemple, les émissions des 10 plus gros pollueurs équivalent à celles des 207 DJ de la liste qui en produisent le moins. 

Autre chiffre frappant: les 100 DJ les plus populaires émettent 88 tonnes de carbone par année, alors que les 100 moins populaires du top-1000 de Resident Advisor n’en émettent que 3,3 tonnes. 

Clean Scene a aussi déterminé qu’un de ces DJ voyage en moyenne 52 fois par année en avion et que son empreinte carbone est de 35 tonnes. Un chiffre nettement plus élevé que l’empreinte carbone personnelle de deux tonnes recommandée par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) pour lutter contre les changements climatiques.

Des pistes de solutions  

Et quelles sont les solutions qui s'offrent aux DJ et à l'industrie de la musique pour réduire l’impact des tournées sur la planète? Mieux planifier les horaires de tournée, jouer plus régulièrement dans les villes d’origine des DJ et inviter les spectateurs à assister à davantage d’événements locaux, propose Clean Scene. 

L'idée est de réduire le nombre de vols internationaux que prennent les DJ. 

Le rapport propose aussi aux promoteurs d’événements d’encourager les talents locaux et invite les agents à repenser les clauses d’exclusivité qui limitent la liste des festivals auxquels les artistes peuvent participer et qui, donc, les obligent à se déplacer davantage partout dans le monde.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus