Le seigneur des anneaux: une étrange version soviétique vient d’arriver sur YouTube | 24 heures
/pop

Le seigneur des anneaux: une étrange version soviétique vient d’arriver sur YouTube

Gollum, est-ce bien toi?
Capture d'écran YouTube

Gollum, est-ce bien toi?

À peu près tout le monde connaît la célèbre adaptation du Seigneur des anneaux de Peter Jackson. Mais qu’en est-il de la très étrange version soviétique de l’épopée de Frodon Sacquet, parue dix ans plus tôt?

Celle-ci vous est fort probablement inconnue puisqu’elle vient tout juste de refaire surface sur le web, 30 ans après sa diffusion originale sur les téléviseurs de l’Union soviétique en 1991.

Capture d'écran YouTube

Intitulée Khraniteli, ce qui signifie «Les gardiens», l’adaptation d’environ 1h50 se concentre sur les aventures du premier tome de la saga de J.R.R. Tolkien... et étonne par sa réalisation et ses effets spéciaux vétustes, de même que par sa relecture pour le moins particulière des personnages mythiques de l’œuvre.

Capture d'écran YouTube

Il suffit d’apercevoir les Hobbits miniaturisés par la «magie» du cinéma ou encore la créature qui semble être Gollum pour comprendre que le long métrage soviétique apporte une tout autre vision du Seigneur des anneaux et détonne de celle préconisée en 2001 par Peter Jackson.

Capture d'écran YouTube

Il faut dire qu’elle bénéficiait fort probablement aussi d’un tout autre budget...

Comme l’a rapporté The Guardian en début de semaine, Khraniteli, produit à l’époque par la chaîne Leningrad Television, n’était jusqu’à tout récemment qu’un lointain souvenir dans la mémoire collective russe. La chaîne 5TV, qui a succédé à Leningrad Television, a toutefois récemment retrouvé l’œuvre dans ses archives, l’a numérisée et l’a publiée, en deux parties, à la fin mars sur YouTube.

Le tout est en russe, mais les plus courageux seront heureux de constater que YouTube propose des sous-titres traduits automatiquement en anglais pour chacune des vidéos. Ceux-ci ne sont évidemment pas parfaits, mais permettront de vous éviter de devoir dépoussiérer votre dictionnaire français-russe...

De quoi occuper vos soirées confinées!

À lire aussi

Et encore plus