Major, le chien de Joe Biden qui a mordu deux employés de la Maison-Blanche, suivra des cours de dressage | 24 heures
/bref

Major, le chien de Joe Biden qui a mordu deux employés de la Maison-Blanche, suivra des cours de dressage

Major (gauche) et Champ (droite) allongés dans l'herbe près de la Maison-Blanche, à Washington, le 31 mars 2021.Ils appartiennent au président américain, Joe Biden.
AFP

Major (gauche) et Champ (droite) allongés dans l'herbe près de la Maison-Blanche, à Washington, le 31 mars 2021.Ils appartiennent au président américain, Joe Biden.

  • L'un des chiens de Joe Biden, Major, devra suivre des cours de dressage.   
  • Le berger allemand a mordu deux employés de la Maison-Blanche.   
  • Les cours privés de quelques semaines devraient lui permettre de s'adapter à sa nouvelle vie.    

Major, l’un des deux bergers allemands du président américain, Joe Biden, suivra des cours de dressage après avoir mordu deux fois des employés de la Maison-Blanche, rapporte CNN.

• À lire aussi: 17 choses étonnantes à savoir sur Jill Biden, la nouvelle première dame des États-Unis

Ces cours de dressage privés donnés à Washington devraient permettre au plus jeune des deux chiens de Joe Biden de mieux «s’adapter à la vie de la Maison-Blanche», a indiqué à CNN Michael LaRosa, le porte-parole de la première dame Jill Biden. Cette formation devrait durer «quelques semaines», a-t-il aussi expliqué.

Major a mordu un agent des services secrets le mois dernier. Ce dernier avait été examiné par l’unité médicale de la Maison-Blanche de manière préventive. 

Major Biden en laisse le 29 mars 2021 à la Maison-Blanche aux États-Unis.

AFP

Major Biden en laisse le 29 mars 2021 à la Maison-Blanche aux États-Unis.

Le fidèle compagnon du président avait été «renvoyé chez lui» au Delaware peu de temps après, en compagnie de Champ, le plus âgé des deux chiens du président. La Maison-Blanche avait alors indiqué que les chiens avaient quitté Washington en raison des déplacements de la première dame, rapporte CNN. 

Trois semaines plus tard, un autre incident de morsure était survenu. Le chien s'en était pris cette fois-là à un employé du National Park Service. 

Major a été adopté d’un refuge en 2018 par Joe Biden. Champ, pour sa part, est dans la famille Biden depuis 2008.

Une longue tradition à la Maison-Blanche  

Beaucoup d’animaux ont accompagné au fil de l'histoire les présidents américains pendant leur mandat. D’après le site du Presidential Pet Museum, un vrai musée dédié aux animaux présidentiels aux États-Unis, c'est le premier président américain, George Washington, qui a lancé cette tradition en 1789. Il possédait un perroquet, plusieurs chevaux et des chiens de chasse.

Si de nombreux chiens ont couru sur le parterre de la Maison-Blanche, Major est le premier chien de refuge à avoir emménagé dans la célèbre résidence présidentielle à Washington. Il n’est toutefois pas le premier animal «rescapé» à y avoir mis les pattes. 

Selon CNN, Socks, un chat errant ayant appartenu au président Bill Clinton (1993-2001), a aussi résidé à la Maison-Blanche. Yuki, un chiot sauvé d’une station-service par la fille du président Lyndon B. Johnson (1963-1969), a aussi habité les lieux.

Le chat Socks sur les épaules de son maître, le président américain Bill Clinton, en 1993. Socks est l'un des nombreux animaux à avoir mis les pattes à la Maison-Blanche.

Archives nationales des États-Unis

Le chat Socks sur les épaules de son maître, le président américain Bill Clinton, en 1993. Socks est l'un des nombreux animaux à avoir mis les pattes à la Maison-Blanche.

Le prédécesseur de Joe Biden, Donald Trump, n’avait amené aucun animal à la Maison-Blanche lors de son mandat.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus