Québec s'entend avec les enseignants: ce qu'il faut savoir | 24 heures
/bref

Québec s'entend avec les enseignants: ce qu'il faut savoir

Image principale de l'article Québec s'entend avec les enseignants
Photo d'archives, Agence QMI
  • Une entente de principe est intervenue entre le gouvernement et la Fédération autonome de l’enseignement  
  • Les deux parties étaient en négociations pour le renouvellement des conventions collectives  
  • La proposition globale de règlement a été annoncée ce matin par la FAE, qui n’a pas voulu parler d’entente de principe

Une entente est intervenue entre la Fédération autonome de l’enseignement (FAE) et le Conseil du trésor pour le renouvellement de la convention collective.

La proposition globale de règlement convenue entre les deux parties a été annoncée jeudi matin par la FAE, qui n’a pas voulu parler d’entente de principe.

Le Conseil fédératif de négociation (CFN) de la FAE va étudier la proposition de règlement jeudi et vendredi. C’est le CFN qui déterminera s’il s’agit d’une entente de principe pouvant être présentée aux enseignants lors d'un vote.

«Cette proposition, qui porte à la fois sur les questions intersectorielles et sectorielles, sera soumise aux membres du Conseil fédératif de négociation (CFN) qui se tient aujourd’hui, le 15 avril, ainsi que demain 16 avril», a-t-on précisé, par communiqué.

La FAE regroupe neuf syndicats représentant près de 49 000 enseignantes et enseignants du préscolaire, du primaire, du secondaire, de l’enseignement en milieu carcéral, de la formation professionnelle et de l’éducation des adultes, notamment. La FAE est présente à Montréal, Laval, Québec, en Outaouais, en Estrie, en Montérégie et dans les Laurentides.

À lire aussi

Et encore plus