L’auteur David Goudreault s’adresse aux hommes dans un texte percutant sur la violence faite aux femmes | 24 heures
/misc

L’auteur David Goudreault s’adresse aux hommes dans un texte percutant sur la violence faite aux femmes

Image principale de l'article Il parle aux hommes dans un texte percutant
Captures d'écran / YouTube Radio-Canada

Invité à l’émission Bonsoir bonsoir! jeudi soir, Goudreault a déclamé un texte puissant à l’intention des «petits gars».

Nouveau collaborateur à l’émission pilotée par Jean-Philippe Wauthier, David Goudreault a abordé un sujet d’une importance capitale par les temps qui courent: la violence faite aux femmes.

• À lire aussi: Guy A Lepage écrit un message touchant à sa soeur pour la fête de celle-ci

«Ti-gars, je veux te donner de l’amour. Ça brasse pour toi, pour nous, ces temps-ci. Turbulence, douleur de croissance et remises en question de nos relations avec les femmes. Je veux pas parler en leurs noms, d’autres l’ont mal fait beaucoup mieux que moi... Je veux te parler de gars à homme, d’homme à fils, frère, neveux ou chum», a dit l’auteur d’entrée de jeu.


Sa poésie brutale et franche a aussi abordé un sujet important: la notion de consentement.

«T’as le droit d’être qui tu es. De tripper sur les camions, les outils, les lutteurs. T’as le droit d’avoir un pénis. T’as le droit d'avoir envie de t’en servir. D’éprouver du désir Et de le nommer. Mais tu peux pas imposer tes fantasmes ou toucher sans consentement. Tu peux pas envoyer des photos de ta graine si on te le demande pas explicitement. Même si t’as la plus belle graine de Saint-Hyacinthe», ajoute-t-il plus tard en utilisant l’humour pour faire passer son message.

• À lire aussi: Sébastien Tougas revient sur le moment où il a appris la mort de sa sœur Marie-Soleil

En conclusion, il a rappelé que les hommes aussi ont le droit de pleurer.

«Serre-moi dans tes bras pis hurle. Pis braille. Braille fort. Fort comme un homme, mon gars», a lancé Goudreault, avec émotion.

Aussi présents sur le plateau, Patrice Bélanger et Benoît McGinnis ont paru remués par la pertinence du texte qu’ils venaient d’entendre.

On espère que vous l’avez été également.

À voir aussi sur le Sac de Chips:

s

s

s


Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus