Meurtre de George Floyd: Black Lives Matter a joué un rôle crucial dans la condamnation de Derek Chauvin | 24 heures
/panorama

Meurtre de George Floyd: Black Lives Matter a joué un rôle crucial dans la condamnation de Derek Chauvin

Image principale de l'article Black Lives Matter a joué un rôle crucial
AFP

Le mouvement Black Lives Matter (BLM) a joué un rôle crucial dans le verdict de culpabilité de Derek Chauvin, selon une experte en politique américaine.  

Sans les 4500 manifestations qui ont rassemblé quelque 20 millions d’Américains, le procès de l’ancien policier de Minneapolis aurait fort probablement connu un autre dénouement, avance Ginette Chenard, coprésidente de l’Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand à l’UQAM. 

• À lire aussi: Ouverture d’une enquête fédérale sur la police de Minneapolis

«Ils ont été capables de prouver qu’ils pouvaient faire des manifestations pour changer les choses. On ne connaît pas un leader en particulier, c’est un mouvement de masse et de terrain», souligne-t-elle.

AFP

Mme Chenard «lève son chapeau» aux jeunes Américains qui ont pris part au mouvement BLM pour dénoncer le racisme dont est victime la population afro-américaine. 

Lorsqu’ils souhaitent faire bouger les choses, les jeunes se mobilisent à travers des mouvements comme Black Lives Matter, plutôt que de se tourner vers les grands partis politiques, explique-t-elle. 

AFP

Surprise du verdict  

Mardi, à l’issue de trois semaines d’un procès sous haute tension, le jury a rendu son verdict. Après moins de 24 heures de délibérations, Derek Chauvin a été reconnu coupable de meurtre au second degré, de meurtre au troisième degré et d’homicide involontaire. Il est maintenant passible de 75 ans de prison. 

Mme Chenard ne s’attendait pas à ce que Derek Chauvin soit déclaré coupable sur toute la ligne du meurtre de George Floyd. Elle croyait qu’il s’en tirerait avec une condamnation pour négligence criminelle. 

C’est qu’avant Derek Chauvin, seulement cinq policiers avaient été condamnés pour meurtre. 

Derek Chauvin

AFP

Derek Chauvin

Depuis 2005, ce sont 121 policiers qui ont été arrêtés pour meurtre ou homicide involontaire aux États-Unis, alors que 1000 personnes sont tuées en moyenne chaque année par des agents. 

Les Afro-américains sont surreprésentés parmi les gens tués par la police.

«La communauté afro-américaine représente 29% des personnes tuées [par les policiers aux États-Unis], alors qu’ils ne forment que 13% de la population américaine», mentionne-t-elle. 

• À lire aussi: Une jeune noire tuée par la police dans l’Ohio: ce qu'il faut savoir

Pour Mme Chenard, il est essentiel que s’opère un changement radical au sein de la société américaine pour améliorer le sort des Afro-américains. Selon elle, un plan de plusieurs milliards de dollars serait nécessaire pour s’attaquer aux inégalités raciales qui sont présentes dans toutes les sphères de la société, tant en santé, en éducation que dans le logement. 

Ginette Chenard souligne par ailleurs que quelque 140 lois en lien à une réforme ou à une meilleure surveillance de la police ont été adoptées dans 30 États depuis le début de la mobilisation pour George Floyd, selon des données colligées par le New York Times.

À lire aussi

Et encore plus