Un premier cas de l'inquiétant variant indien détecté au Québec: ce qu'il faut savoir | 24 heures
/bref

Un premier cas de l'inquiétant variant indien détecté au Québec: ce qu'il faut savoir

Image principale de l'article Un premier cas de variant indien détecté au Québec
Fabio Balbi - stock.adobe.com
  • Un cas du variant indien de la COVID-19 a été détecté au Québec, dans la région de la Haute-Mauricie
  • Il s'agit du premier cas au Québec et au Canada de ce variant surnommé «double mutant»
  • Apparu en décembre dans la province indienne du Maharashtra, il pourrait mettre à l’épreuve l’efficacité des vaccins

Un premier cas du variant indien de la COVID-19, qui se répand comme une traînée de poudre en Inde, a été détecté au Québec.

• À lire aussi: Un variant indien «double mutant» pourrait déjouer les vaccins 

• À lire aussi: 2000 morts et 300 000 nouveaux cas en 24 heures en Inde

Ce nouveau variant a été détecté pour une première fois chez un patient de la Haute-Mauricie, rapporte TVA Nouvelles. Il s'agit à la fois du premier cas au Québec et au Canada.

Le variant indien apparu en décembre dernier dans la province du Maharashtra en Inde, et qui représente plus de 60 % des cas dans cette région depuis le mois de mars, inquiète, parce qu’il pourrait mettre à l’épreuve l’efficacité des vaccins.

Surnommé le «double mutant», le B.1.617. possède deux mutations clés: le L452R qui peut aider le virus à échapper à certains anticorps de la vaccination, tandis que le E484Q présente des similitudes avec la E484K qui contribue à rendre le variant sud-africain partiellement résistant aux vaccins.

Cinq variants

Ce faisant, le Québec cumule désormais au moins cinq variants du SRAS-CoV-2 actif sur son territoire. La très grande majorité des cas sont liés au variant britannique B.1.1.7, réputé plus contagieux que la version originale du virus, tandis qu'une éclosion en Abitibi-Témiscamingue avait généré plusieurs cas du variant sud-africain B.1.351.

Les variants brésilien P.1 – dominant en Colombie-Britannique – et nigérian B.1.525 ont aussi été détectés au Québec, mais avec seulement une poignée de cas confirmés.

L'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) estime que quatre cas sur cinq de COVID-19 détectés au Québec lors des sept derniers jours sont liés aux divers variants présents dans la Belle Province. C'est donc dire que ceux-ci ont supplanté la souche originale du virus au sein de la population.

À ce jour, quelque 24 360 cas de variants ont été détectés au Québec par criblage, mais seulement 3443 ont fait l'objet d'un séquençage permettant de déterminer de quel variant il s'agit.

À lire aussi

Et encore plus