88 000 doses administrées jeudi, un déconfinement possible cet été: ce qu'il faut savoir | 24 heures
/bref

88 000 doses administrées jeudi, un déconfinement possible cet été: ce qu'il faut savoir

Caroline Filion, tenant un ballon en forme de soleil, discute avec son amie Elisabeth Tanguay au parc La Fontaine lors de la troisième vague de la pandémie de COVID-19, à Montréal.
Photo Joël Lemay, Agence QMI

Caroline Filion, tenant un ballon en forme de soleil, discute avec son amie Elisabeth Tanguay au parc La Fontaine lors de la troisième vague de la pandémie de COVID-19, à Montréal.

  • Ottawa prévoit qu’une levée importante des mesures restrictives est envisageable pour l’été  
  • Dès que 75% des gens auront reçu une première dose et 20% une deuxième, les mesures restrictives pourront être levées  
  • La vaccination continue de s'accélérer au Québec, alors que 88 000 doses ont été administrées jeudi    

Les autorités sanitaires fédérales prévoient qu’une levée importante des mesures restrictives est envisageable pour l’été, soit entre juillet et août, à condition que la population se «relève les manches» pour se faire vacciner. Voici ce qu'il faut savoir sur les prévisions de déconfinement d'Ottawa.

• À lire aussi: 4e cas de caillots de sang lié au vaccin d’AstraZeneca au Canada 

75% des gens vaccinés    

Au cœur de cette thèse optimiste soumise par la Dre Teresa Tam et le Dr Howard Njoo se trouve l’acceptation du vaccin chez la population: dès que 75% des gens auront reçu une première dose et 20% une deuxième, les mesures restrictives pourront être levées.

• À lire aussi: Est-ce qu'on doit s’inquiéter du variant indien?

«Ce modèle nous donne de l’espoir, illustrant qu’il existe un moyen sécuritaire de lever les mesures de santé publique les plus restrictives comme les fermetures des lieux de travail et d’entreprises d’ici cet été», a soumis le Dr Njoo, sous-administrateur en chef de l’Agence de santé publique.

«Plus les gens se feront vacciner, plus il sera sécuritaire de lever les mesures de santé publique restrictives. C’est pourquoi il est important de se relever les manches et de se faire vacciner», a résumé l’expert.

88 000 doses administrées jeudi     

Le Québec continue d'avancer dans la bonne direction: la campagne de vaccination s’accélère depuis que les 45 ans et plus peuvent recevoir une dose du vaccin d’AstraZeneca.

MARTIN ALARIE / AGENCE QMI / JOURNAL DE MONTREAL

Jeudi, 88 006 doses ont été administrées dans les bras de Québécois, ce qui constitue un nouveau record, selon le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé. La veille, la précédente marque se chiffrait à près de 86 000 doses.

Près 2,7 millions de Québécois vaccinés     

Il faut ajouter aux 88 006 doses quelque 2219 autres qui ont été données avant le 22 avril, selon les autorités. Tous ces chiffres font un total global de 2 679 907 doses administrées sur les 3 066 969 doses reçues.

50% de l'objectif de vaccination atteint    

Sur Twitter, le ministre Dubé a indiqué vendredi que «50% de l’objectif du 24 juin» de vacciner tous les Québécois qui le souhaitent est «atteint, avec 2,6 [millions] de premières doses administrées».

«Nous avons [augmenté] la cadence dans les dernières journées. Le réseau est efficace et agile. Merci aux équipes!» a-t-il ajouté.

L'accès à la vaccination élargi     

Rappelons qu’en plus d’inoculer désormais les 45 ans et plus avec le vaccin d’AstraZeneca, le Québec a annoncé, jeudi, l’ouverture de la vaccination aux gens atteints de maladies chroniques.

À lire aussi

Et encore plus