Le poulet à Montréal : 4 chefs qui se sont réinventés | 24 heures
/lifestyle

Le poulet à Montréal : 4 chefs qui se sont réinventés

Poitrine ou cuisse? Frit, grillé ou rôti? Qu’importe! L’engouement du poulet s’est emparé de la ville, en temps de pandémie. Silo 57 a donc rencontré quatre restaurateurs d’ici, qui se sont réinventés en se tournant vers la mode du poulet en livraison, dont la popularité ne semble pas dérougir.

Chef Jason Pierre et son poulet frit à la créole

C’est en plein cœur de la pandémie que chef Jason Pierre a démarré son service de traiteur de cuisine caribéenne Chef Jason et que son poulet frit a commencé à faire fureur.

« J’ai commencé par un week-end et ç’a vendu comme des petits pains chauds! Mon poulet est juicy et croustillant. Il y a un côté sucré-salé. Je fais aussi moi-même les sauces », raconte-t-il.

« Je fais des trucs simples et les gens adorent ça! Pas besoin de compliquer les choses. Il faut juste y mettre de l’amour », ajoute-t-il.

Ayant travaillé comme sous-chef aux côtés de Paul Toussaint au regretté Agrikol, Pierre reconnaît que la cuisine créole a une façon particulière de cuisiner le poulet.

« Mon poulet est différent du poulet frit traditionnel! Je le fais à l’haïtienne, c’est-à-dire que je le marine avec des épices et du citron durant 24 heures. Comme ça, le poulet devient goûteux et juteux », dévoile-t-il.

*Pour commander : Par téléphone 514-268-5179 ou en message direct sur Instagram.

Chef Alex Cohen et la popularité du poulet frit au Bucky Rooster’s

Avant que survienne la crise sanitaire de la COVID-19, le nouveau restaurant de fine gastronomie Evalina’s devait voir le jour. Et bam, la pandémie a tout changé! L’espace de ce nouveau restaurant a laissé place au casse-croûte Bucky Rooster’s : une adresse devenue populaire grâce à son poulet frit.

L’été dernier, il n’était pas rare de remarquer dans le quartier Saint-Henri une file d’attente de 100 personnes pour commander du poulet frit.

« On ouvrait à 17 heures et à 16h30, il y avait déjà des gens en file pour commander. Ça m’arrivait souvent d’être sold out une à deux heures avant la fermeture », se souvient Alex Cohen, chef-propriétaire du Bucky Rooster’s.

« On ne s’attendait pas du tout à ce succès. Je nous croyais fous de partir un tel projet en plein cœur de la pandémie. C’est insane! J’ai vendu plus de 1000 kilos de poulet », raconte-t-il.

Avec son associé Shah Kash, son « génie du marketing », ils ont trouvé domicile à l’arrière de l’établissement du futur Evalina’s, dans le stationnement.

*Pour commander : En ligne au ou en personne au 3981 rue Notre-Dame Ouest, Montréal

Le Groupe Parreira fait revivre le Laurier BBQ

Printemps 2021. Montréal. Le groupe Parreira s’attaque à un deuxième projet « poulet » : le légendaire Laurier BBQ renaît de ses cendres après avoir fermé ses portes, il y a dix ans.

C’est que l’emballement des six derniers mois du comptoir Victoria BBQ a convaincu les quatre associés (Maxime Tremblay, Franco Parreira, Emmanuel Goubard et Maxime Gagné) de se replonger dans ce deuxième projet.

Selon M. Tremblay, la pandémie a forcé le retour à la simplicité et c’est ce qui explique l’engouement autour du poulet qu’il soit frit ou rôti.

« C’est juste vraiment le fun de voir des chefs et des cuisiniers avec beaucoup de talents, laisser tomber tout le flafla pour travailler des produits plus simplement. On avait oublié à quel point c’est le fun aussi de travailler avec de la bouffe que l’on peut commander à un casse-croûte », convient-il.

*Il faudra attendre à la mi-mai pour la réouverture du Laurier BBQ qui sera situé au 231 rue Saint-Viateur Ouest

Suivez-les sur Instagram.

Chef Hakim Chajar concocte le poulet frit sans gluten au Rubie’s

À la première vague de la pandémie, le célèbre chef Hakim Chajar a fait face à de grosses pertes de revenus, lorsque son restaurant Miel a dû fermer ses portes. Un an plus tard, le cordon bleu ne se serait jamais douté de l’ouverture du nouveau comptoir Rubie’s dédié au poulet frit.

« Je suis en train de me créer une porte de sortie sans sacrifier mes 20 ans de fine dining », dit-il d’emblée.

Comment est-il parvenu à le faire? Avec sa poule aux recettes d’or : un poulet frit sans gluten qui a eu tellement de succès qu’il s’apprête à ouvrir son nouveau restaurant à Tremblant, en plein cœur de la montagne.

« Je vais occuper l’ancien local de la boutique La Raffinerie. J’ai reçu le concept aujourd’hui. Ne vous inquiétez pas, ma maison mère restera au restaurant Miel. Les gens pourront toujours venir se chercher du poulet à Pointe-Saint-Charles », dévoile-t-il.

*Pour commander : En ligne ou en personne au 2194 rue Centre, Montréal

Ne manquez pas nos dernières capsules! 

s

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus