Après le passage de Maripier Morin: Safia Nolin refuse l’invitation de TLMEP et égratigne l'équipe | 24 heures
/pop

Après le passage de Maripier Morin: Safia Nolin refuse l’invitation de TLMEP et égratigne l'équipe

Image principale de l'article Safia Nolin refuse l’invitation de TLMEP
Sébastien St-Jean / Agence QMI

Safia Nolin a refusé d’aller donner son point de vue à «Tout le monde en parle», ce dimanche, à la suite du passage de Maripier Morin sur le même plateau, la semaine dernière. Et elle a égratigné l'équipe au passage, l'accusant de manquer de sensibilité à son endroit.

• À lire aussi: 13 citations de Maripier Morin à Tout le monde en parle

• À lire aussi: Une vieille entrevue de Maripier Morin a TLMEP refait surface

Ce sont les allégations de Safia Nolin qui ont précipité la chute de Morin, l’été dernier, et la chanteuse n’est pas sortie elle non plus indemne de sa dénonciation sur les réseaux sociaux.

Elle a pointé du doigt l’équipe de l’émission dominicale de Radio-Canada sur Instagram, samedi.

Safia Nolin a dit qu’elle «trouve que c’est irresponsable et opportuniste de me demander de répondre, commenter et revivre l’épisode de la semaine dernière, les neufs (sic) derniers mois de ma vie et l’événement de 2018».

En juillet dernier, Safia Nolin a fait une sortie sur Instagram alléguant que Maripier Morin, un soir de mai 2018, l’aurait mordue à une cuisse et aurait tenu des propos sexuels et racistes déplacés à son endroit. L’animatrice s'est ensuite excusée, avouant ne pas avoir reconnu qu’elle avait alors franchi une limite.

Après coup, Maripier Morin a perdu ses émissions et ses contrats publicitaires, puis s’est retirée de la sphère publique. Se décrivant comme une «alcoolique dépendante» à TLMEP la semaine dernière, elle a raconté avoir entrepris une thérapie et avoir fait une cure fermée. Elle a dit avoir honte de ses gestes et a reconnu avoir manqué de respect envers beaucoup de gens.

Il faut souligner que dans les jours ayant précédé son invitation à TLMEP, d'autres allégations ont surgi contre Maripier Morin dans «La Presse».

«En état de consommation, j’ai transgressé la limite de l’autre, j’ai transgressé la mienne aussi, a-t-elle dit à l’animateur Guy A. Lepage. Un moment donné, tu n’as plus conscience d’où est-ce que ça s’arrête la limite.»

Mauvaise idée d'inviter Morin à TLMEP

Mais pour Safia Nolin, donner une tribune à Maripier Morin, qui a du reste repris le chemin des plateaux pour jouer dans la série «La faille» et dans le film «Arlette!» de Mariloup Wolfe, n’était pas la chose à faire.

«Je ne m’expliquerai jamais l’entrevue de la semaine dernière, ni même le fait d’avoir donné une aussi grande tribune à cette personne, a-t-elle dit sur ses réseaux sociaux. Je ne veux pas permettre à TLMEP de se dédouaner en m’invitant. Je ne veux pas leur donner des cotes d’écoute et m’attirer encore une fois de la haine et des menaces», qualifiant les derniers jours d’«insensibles» et de «pernicieux», et parlant d’une «claque au visage» autant pour elle que pour toutes les victimes présumées de Maripier Morin ou d’autres agresseurs.

«Je ne vais jamais me taire»

Safia Nolin a conclu son message en disant reprendre le narratif de sa propre vie.

«Je choisis de me protéger. Je choisis mon bien-être avant le spectacle télévisuel. Je continue ma vie, ma musique, mon art. Je me retourne vers les gens qui me suivent et me supportent depuis des années. Ma famille, mes ami.es aussi. C’est pour moi la meilleure façon de me battre. J’existe, pis je vais continuer d’exister. Je ne vais jamais me taire», a-t-elle écrit.

Celle dont «tout le monde parle ».

Deux heures après la publication de Safia Nolin, l'animateur Guy A. Lepage lui a répondu en laissant un commentaire sous la publication. 

«Chère Safia, nous avons invité MPM pour plusieurs raisons. 3 producteurs lui ont offert une autre chance et le public l’a choisie au Gala Artis. L’excellent article dans La Presse dénonçant d’autres comportements du même genre que celui que tu as dénoncé (et datant de la même époque) a été publié. Elle était celle dont « tout le monde parle », a-t-il écrit. 

Il a tenu à rappeler que la recevoir n'était pas la cautionner. «Je n’aurais pas aimé répondre à une seule de nos questions. Nous t’avons invité parce qu’elle t’a interpellé dans l’entrevue. Je respecte entièrement ton opinion et je salue les courages des victimes qui ont répondu à Marissa Groguhé. Ce sujet est loin d’être épuisé. Malheureusement», a-t-il terminé.  

-Avec Guillaume Cyr

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus