Des forêts équivalentes au territoire de la France ont repoussé depuis 2000 | 24 heures
/environment

Des forêts équivalentes au territoire de la France ont repoussé depuis 2000

Image principale de l'article L'équivalent de la France a repoussé depuis 2000
Guy Foster

La planète a retrouvé en forêts une superficie équivalente à la France au cours des 20 dernières années, révèle une nouvelle étude.

• À lire aussi: Bonne nouvelle pour la planète: une coalition achète la forêt tropicale du Belize pour la préserver

• À lire aussi: La destruction de la forêt tropicale en forte hausse en 2020: ce qu'il faut savoir sur cette inquiétante déforestation

C'est près de 59 millions d’hectares de forêts qui ont repoussé depuis 2000, assez pour absorber et stocker 5,9 gigatonnes de dioxyde de carbone, soit plus que les émissions annuelles des États-Unis.

  

AFP

Menée par l’organisme WWF, l’étude s'appuie sur des images satellites. Ces dernières ont permis de créer une carte qui identifie les forêts régénérées depuis le début du millénaire. 

Cette régénération de milieux naturels s’est effectuée avec peu ou pas d’intervention humaine. Pour certaines forêts, aucune action n’a été prise, alors que pour d’autres, des arbres ont été replantés, des clôtures ont été installées ou encore des plantes envahissantes ont été éliminées. 

Du Brésil en passant par le Canada  

Pendant deux ans, les chercheurs ont identifié des zones de repousse dans une dizaine de pays grâce aux images satellites. Cela a permis de découvrir que dans la forêt atlantique au Brésil, une zone de la taille des Pays-Bas a repoussé depuis l’an 2000 en raison des efforts de conservation et des changements de pratiques dans l’industrie forestière.

Une autre zone importante de repousse se situe dans les forêts boréales en Mongolie, où 1,2 million d’hectares de forêt se sont régénérés grâce au travail des défenseurs de l’environnement et du gouvernement mongol. 

Des forêts se sont également régénérées dans certaines parties de l’Afrique centrale et du Canada.

Ne pas se réjouir trop vite  

Photo Adobe Stock

Mais attention de ne pas vous réjouir trop vite: les forêts reculent «à un rythme terrifiant» dans le monde, préviennent les chercheurs derrière l'étude. À l’heure actuelle, la déforestation avance beaucoup plus rapidement que les programmes de restauration.

En entrevue à la BBC, William Baldwin-Cantello, du WWF, a déclaré que la régénération ne peut pas être considérée comme acquise. «Pour éviter que les changements climatiques soient dangereux, nous devons à la fois arrêter la déforestation et restaurer les forêts naturelles», prévient-il.

«Pour réaliser le potentiel des forêts en tant que solution climatique, nous avons besoin dans les plans d’action climatique d’un soutien pour la régénération et nous devons lutter contre la déforestation», ajoute le directeur de l’organisme. 

Accélération de la déforestation  

AFP

La déforestation a fortement augmenté l’année dernière, les pertes étant concentrées dans les forêts tropicales.

Par exemple, en Amazonie brésilienne, les arbres sont abattus et brûlés à un rythme rapide, avec plus de 430 000 acres déjà perdues en 2021. Le président du Brésil, Jair Bolsonaro, subit d'ailleurs de plus en plus de pressions de la communauté internationale en raison de cette déforestation inquiétante.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus