Changements climatiques : les GES font rétrécir la stratosphère | 24 heures
/environment

Changements climatiques : les GES font rétrécir la stratosphère

Image principale de l'article Les GES font rétrécir la stratosphère
studio023 - stock.adobe.com

Les gaz à effet de serre émis par l’activité humaine n’affectent pas seulement la couche d’ozone, mais bien toute la stratosphère.  

Depuis les années 1980, la stratosphère, la couche atmosphérique qui comprend l’ozone, s’est contractée de 400 mètres. Et d’ici 2080, il est prévu qu’elle rétrécisse encore d’un kilomètre supplémentaire si rien n’est fait pour réduire l’émission de GES de manière considérable, selon une étude publiée dans la revue scientifique Environmental Research Letters.

Ces changements risquent d’affecter entre autres les trajectoires des satellites, les systèmes de navigation GPS et les ondes radio.

• À lire aussi: La planète va perdre jusqu'à 10% de ses glaciers d'ici 2050, même si les objectifs climatiques sont atteints

«C’est choquant» 

Le coauteur de l'étude Juan Antonio Añel, de l’Université de Vigo, à Ourense en Espagne, a souligné en entrevue au Guardian que le rétrécissement de la stratosphère «est un signal fort de l’urgence climatique et de l’influence à l’échelle planétaire qu’exerce désormais l’humanité». 

«C’est choquant. Cela prouve que nous perturbons l’atmosphère jusqu’à 60 kilomètres.»

La stratosphère, qui s’étend de 20 à 60 kilomètres au-dessus de la surface de la Terre, est la deuxième couche atmosphérique après la troposphère, celle dans laquelle nous vivons. 

Contraction à cause du froid 

Contrairement à son effet réchauffant dans la troposphère, le CO2 refroidit la stratosphère lorsqu’il entre dans la couche, ce qui la contracte et la fait rétrécir.

En plus du réchauffement de la troposphère, les scientifiques croyaient que les pertes de l’ozone étaient à l’origine du rétrécissement. L’étude est la première à démontrer que c’est plutôt l’émission de GES qui en est responsable.

Ces conclusions scientifiques s’ajoutent à une étude publiée en avril dernier démontrant que la crise climatique a fait déplacer l’axe de rotation de la Terre, notamment parce que la fonte des glaciers a redistribué la masse sur la planète. Cela cause donc un déplacement des pôles géographiques nord et sud.

*

D'autres contenus sur l'environnement qui pourraient vous intéresser :

Une serre de fraises chauffée grâce à la chaleur d'un centre de données

s

Et s'il n'y avait plus de VUS au Québec?

s

À lire aussi

Et encore plus