Sur sa chaîne Twitch, chloee_fitgamer récolte et partage des confidences | 24 heures
/misc

Sur sa chaîne Twitch, chloee_fitgamer récolte et partage des confidences

Chloée-Mitsou Fortin, alias chloee_fitgamer
Stevens LeBlanc / Journal de Québec / Agence QMI

Chloée-Mitsou Fortin, alias chloee_fitgamer

La Beauceronne Chloée-Mitsou Fortin, plus connue sous le pseudonyme de chloee_fitgamer, fait partie de la nouvelle vague de créateurs Twitch qui offrent principalement du contenu axé sur la discussion avec leurs abonnés.

• À lire aussi: MadameZoum, la gameuse québécoise qui se démarque sur Twitch

• À lire aussi: Le Muppet Show du Québec est sur Twitch

En seulement un an, la jeune femme de 32 ans a conquis la communauté Twitch québécoise grâce à sa chaîne classée dans la catégorie «Just Chatting» (discussion). 

Créée au début de la pandémie en avril 2020, sa chaîne est maintenant suivie par plus de 19 000 personnes. Elle a également atteint l’enviable statut de partenaire il y a quatre mois. 

«Je crois que la raison de mon immense succès en si peu de temps est ma transparence et mon contenu diversifié», exprime celle qui a deux enfants et qui vit désormais du streaming.  

Chloée se spécialise dans un type de diffusion qui est comparable à une ligne ouverte virtuelle. Elle se filme dans la vie de tous les jours pendant qu’elle s’entraîne avec ou sans son conjoint, qu’elle cuisine et qu’elle joue à des jeux vidéo. Les gens lui écrivent en même temps dans le chat en direct, puis elle leur répond de vive voix. 

Chloée-Mitsou Fortin, alias chloee_fitgamer

Stevens LeBlanc / Journal de Québec / Agence QMI

Chloée-Mitsou Fortin, alias chloee_fitgamer

«Je parle de tout avec les gens, je vais de la psychologie à mes enfants, à l’entraînement, et à des sujets tabous comme les couples ouverts et le sexe», rapporte-t-elle.  

Une relation intime  

Les spectateurs qui la regardent (ils sont 240 par diffusion, en moyenne) ont un regard intime sur sa vie. À son poste six jours sur sept, 32 heures par semaine, l’ex-enseignante se filme en direct et raconte ses histoires de vie en plus d’interagir avec les spectateurs en leur donnant des conseils. 

«Les gens se reconnaissent en moi. J’aime beaucoup le fait d’aider autant les jeunes que les moins jeunes», évoque-t-elle.  

La créatrice de contenu précise que sa communauté la soutient énormément en retour et que la relation avec les gens qui la suivent est du «donnant-donnant». 

Lors d’un stream de 12 heures en ligne pour fêter sa première année sur la plateforme, la jeune femme a d’ailleurs accumulé un total de 4000 $ en dons.  

Stevens LeBlanc / Journal de Québec / Agence QMI

Elle l’admet toutefois : il faut être forte mentalement pour gérer les commentaires qui peuvent venir avec une chaîne Twitch. «Je me suis souvent fait dire que ma popularité était due à mon physique. Au début, je me justifiais, mais maintenant je ne le fais plus. Je connais la communauté que j’ai bâtie et je sais qu’elle est là pour l’humain que je suis», confie-t-elle. 

• À lire aussi: La popularité de Twitch explose au Québec

La section «Just Chatting» est mal perçue par quelques-uns des gamers, remarque-t-elle. «Plusieurs chaînes dans la section “Just Chatting”, surtout aux États-Unis, sont des filles constamment en bikini qui ont peu de contenu. C’est pourquoi certaines personnes ont une mauvaise image de cette section», avance-t-elle. 

Polyvalence au menu  

Chloée-Mitsou Fortin a de son côté plusieurs cordes à son arc. Elle peut se transformer en journaliste; il n’est pas rare qu’elle interviewe sur sa chaîne des personnalités connues telles qu’Olivier Primeau et des gens du public qui ont un lien avec l’actualité (par exemple une infirmière). 

Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBEC

Femme à tout faire, elle apprécie la polyvalence que la plateforme Twitch offre. 

«Dans la vie, j’aurais voulu faire plein d’affaires comme être sexologue, travailler à la radio, être psychologue et comédienne. En ce moment avec Twitch, je sens que je peux être tout ça en même temps», déclare-t-elle. 

Chloée espère vivre de sa chaîne pendant plusieurs années encore, et envisage éventuellement de se lancer dans les médias télévisés, en tentant de participer à Occupation Double ou d’avoir son propre talk-show.  

• À lire aussi: Vous voulez vous lancer? Petit guide de survie pour une bonne expérience sur Twitch

*

La pandémie propulse la catégorie « Just Chatting »   

La popularité de la section «Just Chatting» de Twitch a explosé depuis le début de la pandémie, qui a isolé plusieurs personnes. 

«Les gens ont grandement besoin de discuter en ces temps difficiles», remarque Chloée-Mitsou Fortin. 

En ce moment, les chaînes «Just Chatting» détrônent même les statistiques de visionnement des chaînes consacrées aux jeux vidéo qui règnent depuis longtemps sur Twitch comme Grand Theft Auto, League of Legends et Call of Duty. 

Toutefois, certains intervenants à qui on a parlé sont sceptiques en ce qui a trait au maintien sa popularité une fois que la pandémie sera terminée. Sommes-nous en train d’assister à une nouvelle ère ou est-ce seulement un phénomène éphémère ? Seul l’avenir nous le dira.

À lire aussi

Et encore plus