Il y a un an, George Floyd mourait: retour sur les 12 derniers mois | 24 heures
/bref

Il y a un an, George Floyd mourait: retour sur les 12 derniers mois

Image principale de l'article Il y a un an, George Floyd mourait

Il y a un an, à Minneapolis, George Floyd mourait sous le genou de l’ex-policier Derek Chauvin. Voici ce qui s’est passé dans la dernière année. 

La naissance d'un mouvement   

Dimanche dernier, 1500 personnes ont pris les rues de Minneapolis en souvenir de George Floyd. 

AFP

Cette dernière marche s’ajoute aux nombreuses autres manifestations qui se sont tenues aux États-Unis et ailleurs dans le monde au cours des 12 derniers mois. Le quadragénaire afro-américain est en effet devenu un symbole aux États-Unis et au-delà, et sa mort a fait renaître le mouvement Black Lives Matter.

Son agonie a provoqué une mobilisation inédite, son cri: «Je ne peux plus respirer!» s’est transformé en cri de ralliement contre les abus des forces de l’ordre. 

Derek Chauvin coupable de meurtre    

Le policier qui a tué George Floyd, Derek Chauvin, a été reconnu coupable de meurtre le 20 avril dernier. Il recevra sa peine en juin et risque jusqu’à 40 ans de prison.

La violence policière: un problème sérieux   

Depuis la mort de George Floyd, les Américains sont plus susceptibles de croire que la violence policière est un problème sérieux, selon une étude de l’Université de Chicago. 

Cependant, de nombreux Américains considèrent que la condamnation de Derek Chauvin n’a pas amené de changements majeurs au sein du système de justice pénale. Les Américains noirs, d'ailleurs, ne font pas plus confiance à la police qu'avant la condamnation pour meurtre de l'ex-policier. 

Une réforme attendue     

La mort de George Floyd a inspiré une réforme des pratiques policières. Cependant, elle ne sera pas adoptée à l’anniversaire de ce jour fatidique, comme Joe Biden l’avait promis. 

En voici les grandes lignes:  

  • Éliminer ou assouplir l’immunité des policiers dans les cas de mauvaise conduite professionnelle;    
  • Bannir les prises d’étranglement;    
  • Créer une base de données nationale des agents suspects;    
  • Imposer de nouvelles normes de formation des policiers.      
Bridgett Floyd, sœur de George

Bridgett Floyd, sœur de George

La famille rencontre Joe Biden    

La famille de George Floyd est à Washington aujourd'hui pour rencontrer Joe Biden. Le président promet d’écouter leurs perspectives et ce qu’ils ont à dire sur la réforme des pratiques policières, qui sera nommée en l’honneur de Floyd.

Le 25 mai 2020 «est une journée qui a eu un énorme impact sur lui comme sur des millions d’Américains», a souligné la porte-parole du président, Jen Psaki, précisant que le locataire de la Maison-Blanche avait été très marqué par «le courage et la grâce» de la famille de George Floyd, en particulier de sa fille Gianna.

George Floyd va «changer le monde», a assuré sa fille, lors d’une rencontre avec la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi.

Une personne blessée dans un rassemblement     

Aujourd'hui, à Minneapolis, une personne a été blessée par des coups de feu tirés à l'endroit de la mort de l’Afro-Américain, où de nombreuses personnes s’étaient réunies pour lui rendre hommage. Plusieurs détonations ont retenti peu avant 10h (heure locale), semant la panique dans l’assemblée qui a couru pour se mettre à l’abri. 

– Avec l'AFP

À lire aussi

Et encore plus