Kim Jong-un bannit les coupes Longueuil et les jeans skinny | 24 heures
/bref

Kim Jong-un bannit les coupes Longueuil et les jeans skinny

Kim Jong-Un
Photo AFP

Kim Jong-Un

La Corée du Nord part en croisade contre les coupes Longueuil et les jeans skinny dans l’espoir d’empêcher que le pays «ne s’effondre comme un mur humide». C’est ce que rapporte le quotidien britannique The Daily Express. 

Si vous adoptez la mode capillaire «business en avant, party derrière» ou que les mom jeans ne sont pas faits pour vous, vous pouvez barrer la Corée du Nord de votre liste de pays où déménager.

Et ce n’est pas parce que le dictateur nord-coréen a une aversion pour tout ce qui est cheugy qu’il bannit certaines coiffures ou pièces de vêtement, mais plutôt parce qu’il veut «freiner l’influence de la culture décadente de l'Occident».

• À lire aussi: «Cheugy», le nouveau mot pour dire «passé date»

«Nous devons nous méfier du moindre signe du mode de vie capitaliste et lutter pour nous en débarrasser», peut-on lire un éditorial publié dans le journal d’État Rodong Sinmun.

Le dirigeant craint particulièrement l’influence du mode de vie capitaliste «exotique» sur les jeunes nord-coréens. 

Pour éviter un recul de la culture nord-coréenne, Kim Jong-un a donc établi une liste de 15 coiffures «non socialistes» approuvées. En plus des jeans skinny, il est interdit de porter des pantalons déchirés et des chandails à slogan, d’arborer un perçage au nez ou à la lèvre, ou même de teindre ses cheveux.

À lire aussi

Et encore plus