COVID-19: 9 éclosions liées à des rencontres dans les parcs à Montréal | 24 heures
/bref

COVID-19: 9 éclosions liées à des rencontres dans les parcs à Montréal

Image principale de l'article 9 éclosions liées à des rencontres dans les parcs
MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Neuf des seize éclosions de COVID-19 survenues dans la communauté dans les derniers jours à Montréal sont liées à des rencontres dans les parcs, a indiqué mercredi la directrice régionale de santé publique de la région.

Conséquemment, la Dre Mylène Drouin a invité la population à la prudence, alors que les terrasses des restaurants pourront rouvrir et que le couvre-feu sera levé dès vendredi.

Si le respect des mesures sanitaires et la réponse positive à la campagne de vaccination ont permis à la métropole d’éviter une troisième vague, la bataille n’est pas gagnée. 

«Même si on est à l’extérieur, maintenez la distance et évitez de vous partager de la nourriture, des cigarettes ou des verres», a précisé la Dre Drouin. 

«La pandémie n’est pas terminée, la prudence est encore de mise.»

s

Le virus continue de circuler

Elle rappelle d’ailleurs que le virus continue de circuler, malgré les progrès de la vaccination. Après une dose, le vaccin «est efficace de 60 à 70%», a-t-elle insisté. 

D’ailleurs, plus de 200 éclosions étaient toujours en cours dans la métropole en date de mercredi, a avancé la Dre Drouin en soulignant que la grande majorité proviennent des milieux de travail ou des milieux scolaires.

La semaine dernière, Montréal a enregistré 1483 cas, ce qui représente une moyenne d’environ 215 cas par jour. Ce bilan maintient la métropole en zone rouge, mais à la limite de l'orange. 

Le nombre de nouveaux cas pourrait d'ailleurs être plus important, prévient-elle. Le dépistage a en effet beaucoup diminué au cours des derniers jours. 

«Dans les derniers jours, on a eu une baisse drastique du nombre de cas, mais qui est associée à une baisse très importante des dépistages, a-t-elle mentionné. On doit donc attendre quelques jours pour voir si vraiment cette baisse des taux de positivité se poursuit.»

Devant cette tendance et afin de pouvoir continuer à avoir un portrait fiable de la situation, la Dre Drouin demande aux Montréalais qui ressentent des symptômes de continuer à aller se faire dépister. 

«Ne perdez pas le réflexe d’aller vous faire dépister si vous avez des symptômes en lien avec la COVID, si vous avez été en contact avec quelqu’un, c’est extrêmement important pour bien comprendre les chaînes de transmission.»

Les hospitalisations sont également à la baisse à Montréal. 169 patients sont hospitalisés en raison de la COVID-19 à Montréal, dont 55 aux soins intensifs. 

La vaccination va bon train   

Montréal est sur la bonne voie d'atteindre son objectif de vacciner 75% des 12 ans et plus d’ici le 24 juin. 

À l'heure actuelle, c’est plus de 50% de la population montréalaise qui a reçu une première dose et ce chiffre augmente à 69% en tenant compte des rendez-vous qui ont été pris pour les semaines à venir. Chez le groupe plus vulnérable des 65 ans et plus, l’objectif a déjà été atteint. 

«Nous pouvons être fiers des efforts accomplis», a souligné la Dre Drouin

Les adolescents et les jeunes adultes répondent à l'appel en prenant rendez-vous pour se faire vacciner, affirme pour sa part Sonia Bélanger, PDG du CIUSSS du Centre-Sud de l’île-de- Montréal. 

«On vient d’ouvrir, mais ils sont au rendez-vous», s'est-elle réjouie. 

La Santé publique compte par ailleurs accroître l'offre de vaccination sans rendez-vous dès qu'il y aura plus de doses de disponibles dans la région métropolitaine. Selon Mylène Drouin, «les jeunes répondent très bien à cette forme de service».  

Les cyclistes pourront quant à eux aller se faire vacciner cette fin de semaine sans rendez-vous au circuit Gilles-Villeneuve. 500 doses seront disponibles. Les deux fins de semaine suivantes, soit celle du 5 et 6 juin et celle du 12 et 13 juin, ce sera au tour de la vaccination à l’auto. 

À lire aussi

Et encore plus